Le360 Actualités Maroc

ع
Poignard meurtre

Arme blanche. (Photo d'illustration)

© Copyright : DR

Nouveaux détails sur le crime de Casablanca-Taroudant

Par Hassan Benadad le 26/12/2021 à 22h42 (mise à jour le 27/12/2021 à 01h13)

Kiosque360. L’individu, qui a égorgé son employeur et placé son corps dans un tonneau avant de le transporter jusqu’à Taroudant, a été arrêté par les gendarmes et remis à la police judiciaire de Casablanca. Cet article est une revue de presse du quotidien Al Akhbar.

aA

L’affaire de l’assassinat d’un patron de 75 ans par son employé à Casablanca, et le transport de son corps dans un tonneau jusqu’à Taroudant, continue de défrayer la chronique.

 

Le quotidien Al Akhbar fournit, dans son édition du lundi 27 décembre, plus de détails sur les tenants et aboutissants de ce crime odieux.

 

Le mis en cause, un trentenaire, a été arrêté par les gendarmes à Taroudant où il comptait enterrer le cadavre dans son village natal. Selon des sources proches de l’enquête, il aurait égorgé sa victime et conservé son corps durant dix jours dans un grand tonneau avant de décider de le transporter jusqu’au douar Amalou (Taroudant) où il avait grandi.

 

Il a, ainsi, réussi à passer à travers les mailles des contrôleurs de la gare routière de Casablanca. Il avait placé le tonneau macabre dans la soute de l’autocar qui l’a amené jusqu’à Taroudant. Arrivé à destination, il a pris un véhicule de transport clandestin en compagnie de plusieurs passagers pour rejoindre le village précité situé à quelque 10 kilomètres du centre-ville.


Mais en cours de route, les passagers ont été incommodés par l’odeur pestilentielle qui émanait du tonneau. Averti, le chauffeur du pick-up s’est arrêté pour s’enquérir des causes de cette odeur nauséabonde. Comprenant qu’il allait être dénoncé, le suspect est sorti discrètement de la voiture pour prendre la poudre d’escampette. Le quotidien Al Akhbar rapporte que le mis en cause a été arrêté quelques heures après la découverte du corps de la victime dans le tonneau.

 

Après une enquête préliminaire, les gendarmes de Taroudant ont remis, samedi dernier, l’accusé à la police judiciaire de Casablanca où le crime a été commis. Les enquêteurs devraient déterminer les raisons qui ont poussé le suspect à tuer son employeur qu'il avait, pourtant, embauché et accueilli chez lui depuis plus de 7 ans.

 

Selon certaines sources, les deux hommes auraient eu de profonds différends après la décision de l’accusé d’amener à la maison une femme avec laquelle il voulait se marier. D’autres informations indiquent que les causes du crime seraient d’ordre passionnel ou liées à des différends financiers, voire au vol.

 

Il faut savoir qu’après avoir assassiné son patron, l’accusé a participé activement avec la famille du disparu à sa recherche, en feignant la tristesse et la compassion alors que le corps de la victime était caché chez lui dans un tonneau.