Nuit du destin, nuit des sorcières | www.le360.ma

ع
Sorcellerie
© Copyright : Capture d'écran

Nuit du destin, nuit des sorcières

Par Iman El Haddad le 27/07/2014 à 22h30 (mise à jour le 27/07/2014 à 23h51)

Dès l'entrée du Ramadan, les pratiques de sorcellerie cessent, pour reprendre de plus belle en la Nuit du destin, surnommée aussi "Nuit des sorcières". La légende dit que le ciel s'ouvre, en effet, ce soir-là, et libère anges et démons. Les sorts jetés n'en seraient que plus efficaces.

aA

Le mois sacré du Ramadan s’éclipse doucement, et les dernières nuits sont les plus précieuses. Entre visites familiales, shopping pour l’Aid, prières à la mosquée, commerce de grigris en tout genre et pratiques ésotériques, cette fin de mois s’avère bien mouvementée.   Elle est surtout marquée, en l’occurrence, par la Nuit du destin, nuit du pardon divin, nuit des prières… Communément située vers le 27ème jour du mois de Ramadan sur le calendrier de l’hégire, elle est empreinte d’une spiritualité particulière mais, aussi, chargée d’inquiétants mystères. Les cimetières reçoivent de la visite, les maisons sentent le bois parfumé... De Derb Soltane à Sidi Masaoud en passant par les quartiers des Habous, Le 360 a traversé une journée du destin, entre sacré et profane.