OMS: la pollution à Casablanca, trois fois supérieure à la norme | www.le360.ma

ع
pollution casa
© Copyright : DR

OMS: la pollution à Casablanca, trois fois supérieure à la norme

Par Rania Laabid le 16/05/2016 à 14h40 (mise à jour le 16/05/2016 à 14h44)

Les Casablancais respirent mal, très mal! C'est en tout cas ce qui ressort du dernier rapport sur la qualité de l'air en milieu urbain à travers le monde, rendu public par l'Organisation mondiale de la Santé.

aA

La qualité de l'air à Casablanca est désastreuse! C'est ce qu'indique le dernier rapport sur la qualité de l'air en milieu urbain à travers le monde, rendu récemment public par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

 

L'étude montre en effet que la capitale économique a un niveau de concentration de petites particules dans l'air de 61 micro-grammes par mètre cube, soit un niveau trois fois supérieur à la norme internationale. Ces particules, qui comprennent des polluants comme le sulfate, les nitrates et le carbone noir, sont dangereuses dans la mesure où elles peuvent pénétrer le système cardio-vasculaire et causer de graves problèmes respiratoires.

 

Marrakech arrive à la deuxième place des villes les plus polluées du Maroc avec un niveau de petites particules fixé à 58 micro-grammes par m3. Elle est suivie de Tanger (57 micro-grammes par m3), puis Meknès (47 micro-grammes par m3), Fès (40 micro-grammes par m3), et Salé (31 micro-grammes par m3). 

 

Selon l'étude, plus de 80% des citadins dans le monde sont exposés à des niveaux de pollution atmosphérique qui dépassent les limites fixées par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Et «si toutes les régions du monde sont touchées, les habitants des villes à revenu faible sont ceux qui en subissent le plus les conséquences», s'inquiète l'OMS dans son rapport.

 

A noter que la ville iranienne de Zabol a l'air le plus pollué du monde. Elle est suivie par les villes indiennes de Gwalior et d’Allahabad. Riyad et Al-Jubayl (Arabie Saoudite) occupent quant à elles les quatrième et cinquième places, suivies par Patna et Raipur (Inde).