Le360 Actualités Maroc

ع
Pharmacie

Photo d'illustration.

© Copyright : DR

Pénurie des médicaments contre Covid-19: le ministère de la santé s’explique

Par Nisrine Zaoui le 11/01/2022 à 20h24

Le stock national des médicaments essentiels est suffisamment approvisionné. C'est ce qu'affirme le ministère de la Santé dans un communiqué où il dément la pénurie des médicaments prescrits dans le traitement contre le Covid-19 au Maroc.

aA

Le ministère de la Santé dément la pénurie des médicaments prescrits contre le Covid-19. Dans un communiqué diffusé ce mardi 11 janvier 2022, le département de Khalid Aït Taleb affirme que le stock national des médicaments au Maroc fait l’objet d’un suivi continu et strict.

 

«Le stock de réserve de tous les médicaments essentiels est suivi hebdomadairement par l’observatoire national du médicament et des produits de santé de la Direction du Médicament et de la Pharmacie», explique le communiqué. Le ministère précise que l’observatoire en question appelle à une intervention proactive immédiate en cas de problème et en particulier dans ce contexte actuel marqué par la propagation du variant Omicron qui coïncide avec la saison de la grippe.

 

«Les médicaments essentiels prescrits pour une utilisation dans le cadre du protocole de traitement des cas de Covid-19, dont chloroquine, azithromycine, zinc, vitamine C, vitamine D, paracétamol et  l'anticoagulant héparine sont disponibles sous une forme qui couvre la demande», précise le communiqué.

La pénurie de médicaments anti-Covid-19 et anti-grippe devient inquiétante

 

En ce qui concerne la pénurie des médicaments pour soigner le rhume, le ministère de la Santé se contente de déclarer qu'il existe de nombreux médicaments génériques fabriqués localement qui peuvent combler ce manque en pharmacie.

 

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale souligne également qu’il avait précédemment publié une circulaire ministérielle datant du 18 mars 2020, exhortant tous les intervenants à s'engager à fournir les médicaments et produits de santé nécessaires avec un stock de sécurité réglementaire, pendant une période de trois mois pour les laboratoires pharmaceutiques industriels, et d'un mois pour les distributeurs.

 

Ces derniers sont aussi appelés à distribuer les médicaments équitablement aux pharmacies pour garantir leur disponibilité aux citoyens dans les différentes régions du Maroc.