Pillage du sable de la plage d’Imesouane: L'ANP s'explique | www.le360.ma

ع
Imesoune
© Copyright : DR

Pillage du sable de la plage d’Imesouane: L'ANP s'explique

Par Le360 (avec MAP) le 14/03/2019 à 13h45 (mise à jour le 14/03/2019 à 14h16)

L’Agence nationale des ports (ANP) a démenti les informations relayées par certains sites électroniques faisant état du «pillage du sable» de la plage d’Imesouane, située au nord d’Agadir, indiquant qu’il s’agit de travaux de dragage du sable accumulé dans le port d’Imesouane.

aA

Les travaux de dragage des ports figurent parmi les missions dévolues à l’ANP conformément à la loi n°15-02 relative aux ports, souligne l’agence dans un communiqué, notant que ces travaux sont menés de manière périodique pour préserver le niveau de profondeur des bassins et des quais de chaque port, en vue de garantir la sécurité de la navigation et améliorer les conditions d’exploitation des bateaux.

 

Des ministres PJD pris dans les sables brûlants de «Drapor» 

 

La direction régionale de l’ANP à Agadir a mis en place un plan d’action pour améliorer les conditions d’exploitation du port d’Imesouane et garantir la sécurité de la navigation et des professionnels, relève la même source. Elle précise que ce programme comporte le dragage des sables accumulés qui entravent le bon déroulement de l’activité de pêche et constituent un danger pour la sécurité des pêcheurs.

 

Et d’ajouter que le sable extrait par le dragage est déversé ensuite en mer pour éviter tout vol ou pillage, dans une zone située à quelques kilomètres au nord de la plage d’Imesouane et identifiée en coordination avec les autorités locales et les services du ministère de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau.