Pourboires: combien doit-on laisser à un serveur au Maroc? | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Pourboire - Café - Restaurant

Quelques euros laissés en pourboire sur la table d'un restaurant en Europe.

© Copyright : Adeeto

Pourboires: combien doit-on laisser à un serveur au Maroc?

Par Reda BENOMAR le 20/07/2021 à 13h06

Vous vous êtes toujours demandé combien faut-il laisser à un serveur, que ce soit dans un restaurant ou dans un café, à la fin du service? Suivez le guide.

aA

Au moment de payer l’addition, il vous est sans doute déjà arrivé de vous demander s’il faut laisser un pourboire au serveur ou non. La réponse est oui, mais combien?

 

Au Maroc il est d’usage de laisser entre 5% et 10% de pourboire au serveur qui a assuré le service. Toutefois ce pourcentage peut monter à 15% dans des bars huppés ou des restaurants gastronomiques. Il n’est pas rare d’observer, parfois, des frais de service sur la facture finale qui eux s’élèvent à 10%. Malgré cela, un pourboire de 5 ou 10% sera toujours le bienvenu, et accepté par le serveur.

 

Un pourboire de 10 à 15% est la norme dans le reste de l'Afrique pour un bon service dans un restaurant ou dans un bar. Les salaires étant bas dans une grande partie du continent, les pourboires sont donc les bienvenus.

Etats-Unis: client très content, pourboire géant

 

Au Moyen Orient, c’est différent. Un pourboire de 10 à 15% est attendu à la fin d'un repas aux Emirats Arabes Unis, au Qatar, en Jordanie et en Arabie Saoudite.

 

A Dubaï, le gouvernement exige que 10% soient ajoutés à la plupart des factures. Toutefois le personnel s'attendra toujours à un pourboire allant jusqu'à 15 ou 20%.

 

En Israël, des frais de dix pour cent sont généralement ajoutés aux factures.

 

Europe, on arrondit la facture!

Les pays européens comme l'Espagne, le Portugal, l'Allemagne, la République tchèque, la France et la Hongrie ajoutent souvent des frais de service à la facture. Si ce n'est pas le cas, il faut laisser entre 5 et 10%, en euros, bien entendu.

 

Dans d'autres pays, comme l'Autriche, la Russie et l'Italie, les frais de service ne sont pas toujours ajoutés à la note, mais il est courant d'arrondir la facture car les salaires ont tendance à être plus bas.

 

En Italie, le mot "corperto" figure sur la facture, et fait référence à des frais de couverture. Il n'ira pas nécessairement au personnel, donc un pourboire en espèces est préférable, pour remercier le serveur.

 

L’asie n’a pas la culture du pourboire

Singapour, Taïwan et la Chine n'ont pas une forte culture du pourboire, donc dans la plupart des cas, il est inutile de laisser de l'argent supplémentaire. Cela étant dit, en raison de l'afflux de touristes étrangers, certains nouveaux restaurants en Chine commencent à accepter de petits pourboires lorsqu'ils sont offerts.

 

En raison du tourisme sans cesse croissant, c'est aussi le cas en Asie du Sud-Est, notamment au Cambodge, en Thaïlande, au Vietnam, en Indonésie et en Malaisie.

Insolite. Coronavirus: 10.000 dollars de pourboire avant la fermeture forcée d'un restaurant aux Etats-Unis

 

Le personnel s'est habitué aux pourboires des touristes en Inde, bien que cela ne fasse pas partie de la culture indienne traditionnelle. 

 

Dans les restaurants où les frais de service ne sont pas inclus, il faut laisser 5 à 10%. Dans les établissements plus petits et moins formels, vous pouvez laisser quelques pièces pour simplement arrondir la facture.

 

Fait intéressant, au Japon et au Népal, les pourboires sont exceptionnels. L'hospitalité est considérée comme la norme et, de manière générale, ne devraient pas être "récompensées".

 

Au Japon, il n'est pas rare que certains serveurs refusent poliment un pourboire.