Quand des cliniques versent des commissions aux ambulanciers pour les patients transportés | www.le360.ma

ع
Ambulance-Maroc
© Copyright : Dr

Quand des cliniques versent des commissions aux ambulanciers pour les patients transportés

Par Fayza Senhaji le 08/08/2019 à 19h53

Kiosque360. Une altercation entre un ambulancier et le personnel d'une clinique privée, à Marrakech, met à nu une pratique malsaine qui se répand dans le secteur de la santé: celle des commissions versées pour les patients-clients transportés dans les établissements.

aA

C’est une scène malheureuse qui a eu lieu il y a quelques jours dans une clinique privée de la zone touristique de Gueliz, à Marrakech, mettant à nu l'une des pratiques frauduleuses les plus répandues dans le secteur de la santé. Dans son édition du vendredi 9 août, Al Ahdath Al Maghribia raconte l’histoire d’un chauffeur d’ambulance qui s’est révolté contre une clinique privée qui… refusait de lui donner une commission pour lui avoir amené un patient! Ce dernier aurait été pris d’un malaise cardiaque. Il a alors été transporté dans une ambulance de la commune vers une clinique privée. A son arrivée, l’ambulancier a sollicité de l’établissement le paiement d’une commission, chose qui serait, selon lui, un droit et une pratique courante dans le secteur. Sauf que la réceptionniste de la clinique l’a informé de l’impossibilité de lui accorder une commission, aucun des responsables administratifs de l’établissement n’étant présent au moment des faits. Le chauffeur d’ambulance a alors été pris d’hystérie et s’est mis à insulter la réceptionniste et la direction de la clinique.


Dans son article, Al Ahdath Al Maghribia note que ce fâcheux incident met à nu la propagation d’une pratique malsaine connue aussi bien dans le secteur du tourisme que dans un secteur aussi vital que celui de la santé. La publication ajoute que l’incident soulève plusieurs questions sur cette situation où les patients sont considérés, par certains professionnels de la santé, comme des objets qu’on marchande.


Pour rappel, le versement d’une commission pour tout client conduit à l’établissement est une pratique assez répandue dans le secteur du tourisme. Les restaurateurs ou autres marchands opérant dans le secteur versent en effet systématiquement des commissions à des guides et faux-guides qui leur amènent des touristes. Et si le restaurateur ou le marchand refuse de se soumettre à cette obligation, il est tout simplement boycotté, voire même inscrit dans une liste que l’on déconseille aux touristes. Le fait de retrouver ces mêmes pratiques dans le secteur de la santé appelle aujourd’hui à prendre des mesures strictes et rigoureuses pour y mettre fin.