Le360 Actualités Maroc

ع
arrestation police menottes

Arrestation menée par la Sûreté nationale.

© Copyright : DR

Rabat: démantèlement d'un gang dirigé par un "oueld lefchouch"

Par Mohamed Younsi le 10/03/2021 à 20h11

Kiosque360. Les éléments de la gendarmerie royale de Salé viennent de démanteler un gang accusé d’enlèvement, de séquestration, de vol, de viol et de violation de l'état d'urgence sanitaire. Les détails.

aA

Vol avec violence et menace à l'arme blanche, utilisation d’un véhicule sans autorisation de son propriétaire, conduite en état d’ivresse et sans permis de conduire, tentative d’enlèvement, refus d'obtempérer, tentative de viol, fuite, violation de l’état d’urgence et constitution de bande criminelle. Tels sont les chefs d’accusation retenus contre une bande criminelle dirigée par le fils d’un riche entrepreneur et ses cinq complices.

 

Selon le quotidien Al Akhbar, qui rapporte l’information dans son édition du jeudi 11 mars, cette affaire a éclaté suite à une plainte déposée, vendredi dernier, auprès de la brigade de gendarmerie royale de Bouknadel, à Salé, par le fils d’un riche entrepreneur ("ouled lefchouch", ou "gosse de riche") résidant dans le quartier Hay Riad, à Rabat.

 

Les investigations menées par les éléments de la gendarmerie royale les ont conduits à la conclusion que cette affaire concernait une tentative d’enlèvement de deux mineures par des individus qui étaient en compagnie du plaignant, dont ils s'étaient emparés de la voiture.

 

L’enquête ouverte a permis l’arrestation de trois individus dont deux avaient des antécédents judiciaires, de deux filles âgées de 18 et 19 ans et de deux mineures âgées de 16 et 17 ans. Ce sont ces deux mineures qui ont été victimes d’une tentative d’enlèvement et de viol par les trois individus, précisent les sources du quotidien.

 

La voiture luxueuse était conduite par une fille en état d’ivresse et sans permis de conduire. Elle a forcé le barrage de la gendarmerie royale de Bouknadel avant d’être interpellée, à Rabat, par les services de police alertés de cette fuite. Lors de l’enquête approfondie, il s’est avéré que le fils de l’entrepreneur (ouled lefchouch) était en compagnie des deux filles qui ont appelé les deux mineures pour une soirée arrosée. Plus tard, les trois individus les ont rejoints sur le lieu de la soirée avant de mettre la main sur la luxueuse voiture et de conduire les deux mineures, sous la menace d'armes blanches, dans la forêt. Le drame a été évité de justesse grâce à l’intervention des éléments de la gendarmerie royale qui ont été avisés par "ouled lefchouch", qui leur a fait croire qu’il avait été victime d’une agression par des inconnus. Le fils de l’entrepreneur, les deux filles et les trois individus ont été écroués à la prison d’El Arjate, à Salé, sur ordre du juge d’instruction en charge de cette affaire. Les deux mineures ont été placées dans un établissement de protection sociale à Casablanca.