Rapport: le Maroc n’est pas un pays «gay friendly» | www.le360.ma

ع
Gay
© Copyright : DR

Rapport: le Maroc n’est pas un pays «gay friendly»

Par Khalil Ibrahimi le 14/03/2019 à 18h05 (mise à jour le 14/03/2019 à 18h13)

Kiosque360. Au classement des pays les plus LGBT-friendly, dressé par Spartacus International Gay Guide, le Maroc a perdu 2 places par rapport à 2018.

aA

Le guide de voyage pour gay, Spartacus International Gay Guide, a établi son classement des pays les plus LGBT-friendly dans le monde. Et, à en croire le quotidien arabophone Assabah dans sa livraison de ce vendredi 15 mars, le Maroc a perdu 2 places par rapport à l’année dernière et pointe à la 159e position aux cotés du Sénégal, de la Russie, de la Jamaïque, d'Haiti et des îles Maldives.  

 

Concernant les pays d’Afrique du Nord, le Spartacus International Gay Guide n’a pas classé l’Algérie. La Tunisie, quant à elle, reste le pays le plus gay friendly malgré sa 122e position. L’Égypte et le Soudan partagent la 190e place et, enfin, la Libye arrive dernière (190e), ajoute le média casablancais. 

 

En tête du classement, on trouve le Portugal, la Suède et le Canada à égalité. Chez notre voisin du Nord, l’adoption par les couples homosexuels et le mariage pour tous sont effectifs.

Pour la seconde année consécutive, la Tchétchénie ferme la marche. Depuis 2017, cette république russe du Caucase mène une lutte contre les citoyens LGBT.  

 

Assabah précise que 14 critères sont utilisés pour établir ce classement. Parmi eux, les droits civils des LGBT+, les lois anti-discrimination en vigueur et le “droit à l’adoption”. Cette liste fait également état de toutes les discriminations dont font preuve les différents pays, des restrictions pour les voyageurs séropositifs à l’interdiction des Marches des fiertés, également appelées Gay Pride. Enfin, les restrictions des libertés individuelles, comme la prison pour les LGBT, sont elles aussi prises en compte.