Revue du Web: quand le ministre de l'Education nationale peine à trouver ses mots... en arabe | www.le360.ma

ع
hassad
© Copyright : DR

Revue du Web: quand le ministre de l'Education nationale peine à trouver ses mots... en arabe

Par Qods Chabaa le 20/09/2017 à 20h03

Kiosque360. Le ministre de l’Education nationale qui cherche ses mots, des chats sauvages filmés au sud du Maroc, un Algérien qui juge utile de frapper sa femme, le séisme au Mexique. Découvrez les sujets qui ont secoué la Toile.

aA

Mohamed Hassad cherche ses mots en arabe 

La conférence de Mohamed Hassad, ministre de l’Education nationale, tenue lundi 18 septembre, a fait couler beaucoup d’encre. Les internautes ont partagé à large échelle cette vidéo où l’ont voit et entend Mohamed Hassad chercher ses mots en arabe. Le ministre, qui ne cessait, sur l'estrade, d’appeler ses voisins à la rescousse, s’est attiré des moqueries sur les réseaux sociaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des chatons des sables filmés dans le sud

Pour la première fois, des chats sauvages, dits chats des sables, ont été filmés dans le sud du Maroc, plus précisément dans la région de Dakhla. La vidéo a été réalisée par Alexander Sliwa, conservateur au zoo de Cologne, Grégory Breton, directeur général de Panthera France et Saâd Azizi, vétérinaire du Parc Zoologique national. Epaulée par des guides locaux, l’équipe a pu obtenir des images inédites. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

chaton
© Copyright : DR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un Algérien juge utile que les hommes frappent leurs épouses

Tollé en Algérie après des propos du directeur du Salon international du livre d’Alger. Ce dernier a déclaré, sur le plateau de la chaîne de télévision privée Ennahar, que le livre “comment frapper sa femme” pouvait être utile.

 

 

 

 

 

Je suis Mexico

Le violent séisme qui a frappé Mexico, la capitale du Mexique, dans la soirée du mardi 19 septembre, a soulevé une vague de solidarité sur les réseaux sociaux. Le bilan des morts a dépassé les 200 personnes.