Le360 Actualités Maroc

ع
Boucherie viandes
© Copyright : DR

Rif: des viandes avariées en provenance d’Amérique latine inondent les marchés

Par Mohamed Younsi le 10/06/2016 à 19h46 (mise à jour le 10/06/2016 à 20h52)

Kiosque360. Des tonnes de viandes impropres à la consommation, en provenance d’Amérique latine, inondent les marchés du Rif. Ces produits douteux transitent d’abord par la ville occupée de Melilia avant d’être acheminés vers les souks de Nador et ses régions.

aA

C’est un fait: les trafiquants en tous genres orientent leurs activités selon les saisons, les conditions et les circonstances.

Ainsi, durant ce mois sacré de Ramadan, généralement caractérisé par une forte consommation, ces trafiquants rapportent de grandes quantités de viandes rouges d’Amérique latine pour les écouler dans les souks du Rif et ses environs.

 

Selon le quotidien Assabah, qui rapporte l’information dans son édition de ce week-end des 11 et 12 juin, ces viandes, impropres à la consommation, sont rangées dans des sacs en plastique et transportées dans des camions, dans des conditions lamentables.

 

Les marchandises transitent, ainsi, par la ville occupée de Melilia, avant d’inonder les marchés et les souks de Nador et ses régions.

Des sources citées par le quotidien font savoir que ces produits douteux parviennent même à d’autres villes du royaume. Et d'évoquer le démantèlement, dernièrement, d’une bande de bouchers qui commercialisaient des viandes rouges en provenance de la ville occupée de Melilia. 

 

Le journal précise que ce phénomène touche particulièrement les restaurants servant des sandwichs à base de viande hachée et des boucheries qui baissent leurs prix en vue d’écouler de grandes quantités de ces produits douteux. Cette baisse des prix dans un secteur informel, rongé de surcroît par la contrebande sous toutes ses formes, attirerait plusieurs clients.

C’est dire les dangers qui guettent la santé des consommateurs!