Safi: sexe, sorcellerie et orgies | www.le360.ma

ع
Prostitution dessin
© Copyright : mohamed Elkho-Le360

Safi: sexe, sorcellerie et orgies

Par Zineb El Ouilani le 26/10/2016 à 23h51 (mise à jour le 27/10/2016 à 13h10)

Kiosque360. La ville de Safi a été secouée ces derniers jours par deux scandales sexuels impliquant un charlatan et une femme mariée d’une part et plusieurs jeunes gens issus de familles connues, d’autre part. Les détails.

aA

Un parfum de scandale flotte ces derniers temps sur Safi mêlant sexe et sorcellerie. La première affaire, comme le révèle Al Akhbar dans son édition de ce jeudi 27 octobre, implique une femme mariée et un charlatan. Ce dernier a été arrêté par la police en flagrant délit d’adultère avec sa cliente dans la maison où il pratiquait ses activités et située dans le quartier douar R’mel. Ils ont été surpris en pleins ébats conformément à un rituel ésotérique fantasmé par le charlatan, précise le quotidien.

 

Al Akhbar ajoute que la police est intervenue sous la supervision du Parquet général suite à une plainte déposée par le mari de la prévenue. Après l’arrestation du couple adultérin, les premiers éléments de l’enquête ont révélé que le charlatan de 62 ans, avait convaincu sa cliente qu’il pouvait lui donner le pouvoir magique de mener son mari par le bout du nez si elle consentait à avoir un rapport sexuel avec lui. Un stratagème qui a trompé nombre de femmes et de jeunes filles avant elle sans que ces dernières ne se posent de questions.

 

Le mari doublement bafoué a refusé de signer une décharge au profit de sa femme et a exprimé la volonté de la poursuivre en justice. Les deux prévenus ont alors été présentés devant le Parquet après la fin de leur garde à vue. Ils sont poursuivis pour adultère, charlatanisme et sorcellerie.

 

L’autre scandale qui a secoué la capitale de Abda, et dont Al Akhbar se fait l’écho, concerne une sextape tournée dans une maison de la ville et mettant en scène des jeunes, lors d’une orgie sexuelle.

 

Largement partagée sur les réseaux sociaux, la vidéo montre des scènes de libertinage associant chant, danse et sexe dans une luxueuse chambre à coucher entre cinq filles et deux jeunes hommes. Des scènes orgiaques apparemment filmées avec l’accord de toutes les jeunes filles présentes dans la chambre, rapporte Al Akhbar qui précise que ces dernières sont issues de familles connues dans la ville et que la majorité d'entre elles sont étudiantes.