Le360 Actualités Maroc

ع
dirhams détournement de fonds corruption
© Copyright : DR

Salé: arrestation de la directrice d’une agence bancaire et d’un homme d’affaires pour détournement de fonds

Par Hassan Benadad le 21/06/2020 à 22h18

Kiosque360. La directrice d’une agence bancaire et un homme d’affaires ont été placés en détention préventive pour détournement de fonds. La mise en cause aurait transféré sur le compte de son complice d’importantes sommes d’argent, en débitant les comptes de certains clients.

aA

Après le scandale de détournement qui a secoué, la semaine dernière, une agence bancaire d’Essaouira dont le directeur et son adjoint ont été arrêtés, un cas similaire de malversation financière a été découvert à Salé. Dans cette deuxième affaire, ce sont la directrice de l’agence bancaire et un homme d’affaires qui sont accusés d’avoir détourné des millions de dirhams, au détriment de certains clients de la banque. Selon les premiers éléments de l’enquête, les services de police spécialisés dans les crimes financiers de Rabat ont présenté, vendredi dernier, la directrice de la banque (38 ans) et l’homme d’affaires (42 ans) devant le parquet près la Cour d’appel de Rabat. 

 

Après leur audition, le procureur du roi a déféré les deux mis en cause devant le juge d’instruction chargé des crimes financiers qui a ordonné leur mise en détention préventive dans la prison d’El Arjat. Les deux accusés seront par la suite auditionnés, lors d’une enquête approfondie, pour les chefs d’inculpation de détournement, de dilapidation des deniers publics et de falsification de documents officiels.
 

Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du lundi 22 juin, que l’affaire a éclaté quand des clients de l’agence bancaire ont découvert des mouvements suspects sur leurs comptes. Suite à leurs plaintes, une commission d’inspection de la direction centrale de Casablanca s’est déplacée à Salé pour éplucher les comptes de l’agence bancaire en question. Il n’a pas fallu longtemps aux inspecteurs financiers pour découvrir le pot aux roses. Des millions de dirhams avaient été détournés. La commission a, par la suite, soumis son rapport au parquet qui a ouvert l’enquête, laquelle a mené à l’arrestation de la directrice de l’agence bancaire et de l’homme d’affaires. 

 

Selon les mêmes sources, la responsable, qui a intégré la banque il y a trois ans à peine, aurait transféré illégalement d’importantes sommes d’argent, débitées sur les comptes de clients, sur le compte de son complice. Les deux accusés ont été interpellés par les services de police spécialisés dans les crimes financiers qui les ont confrontés à des preuves irréfutables de leur implication dans ces détournements.