Salé: un tchat entre une adolescente et un Khaliji mène au démantèlement d’une bande criminelle | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
cybercriminalité
© Copyright : DR

Salé: un tchat entre une adolescente et un Khaliji mène au démantèlement d’une bande criminelle

Par Hassan Benadad le 04/05/2021 à 22h27 (mise à jour le 04/05/2021 à 22h57)

Kiosque360. Une bande criminelle, composée de deux jeunes individus et d’une adolescente, a été démantelée par la brigade antigang de Salé suite à l’agression d’un Saoudien, qui a été délesté de tous ses biens. C’est la fille qui a attiré le touriste dans un guet-apens, après un tchat érotique via Facebook.

aA

La brigade antigang de la police judiciaire de Salé a démantelé, à la fin de la semaine dernière, une dangereuse bande criminelle composée de deux individus et d’une fille mineure. Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du mercredi 5 mai, que ce trio a commis un vol sous la menace à l’arme blanche à l’encontre d’un ressortissant saoudien. Les deux principaux accusés ont été déférés lundi dernier, en état d’arrestation, devant le procureur général du roi près la Cour d’appel de Rabat. Le touriste saoudien a été poursuivi en état de liberté provisoire, après le paiement d’une caution de 10.000 dirhams pour séduction d’une mineure et violation de l’état d’urgence. 

 

Auditionnés par le juge d’instruction, les trois membres de la bande ont été placés en détention dans les prisons d’El Arjat I et II pour constitution d’une bande criminelle et vols sous la menace d’armes blanches. Les faits remontent à la semaine dernière, quand un touriste saoudien a déposé une plainte devant les services de police de Salé. Le plaignant a déclaré avoir été escroqué par une fille originaire de Salé, qui était accompagnée de deux individus qui l’ont délesté de son argent et de son portable, avant de voler sa voiture en le menaçant d’une arme blanche.

 

Le quotidien Al Akhbar rapporte que la fille mineure a joué un rôle majeur dans ce guet-apens puisqu’elle a entretenu, pendant plusieurs jours, des discussions érotiques avec le Saoudien, via Facebook. La fille a fini par lui fixer un rendez-vous dans la ville de Salé, où il s’est rendu à bord d’une voiture de luxe. Et c’est au moment où la fille est montée dans la voiture qu’il a été agressé par ses deux complices qui, bien qu’à peine âgés de 20 et 21 ans, ont déjà des casiers judiciaires bien remplis. Les membres de la bande criminelle ont dépossédé leur victime de tous ses biens, avant de prendre la fuite à bord de sa voiture. 

 

Les investigations effectuées par la brigade antigang ont montré que le touriste saoudien était coupable de tentative de détournement de mineure. Le juge d’instruction, qui a reformulé lourdement les chefs d’inculpation, devrait soumettre les trois accusés, ainsi que le ressortissant saoudien, à une enquête plus détaillée. Des sources autorisées n’excluent pas l’existence d’autres victimes qui auraient été prises dans des guet-apens similaires, tendus par  l’adolescente et organisés par les deux principaux accusés.