Sidi Slimane: démantèlement d'un réseau de prostitution de mineures | www.le360.ma

ع
Prostitution dessin
© Copyright : mohamed Elkho-Le360

Sidi Slimane: démantèlement d'un réseau de prostitution de mineures

Par Zineb El Ouilani le 30/05/2018 à 00h17

Kiosque360. Fin de parcours pour «Taliania», la femme proxénète qui dirigeait un réseau de prostitution de jeunes filles. Elle a, en effet, été arrêtée à Sidi Slimane. Les détails.

aA

Une mère maquerelle, qui dirigeait un réseau de prostitution de jeunes filles mineures à Sidi Slimane, a été arrêtée en fin de semaine dernière par la police judiciaire sur instruction du Parquet général compétent, rapporte Al Akhbar dans son édition de ce mercredi 30 mai.

 

Cette femme au lourd passé judiciaire et connue sous le sobriquet de «Taliania» (l’Italienne) a été arrêtée pour racolage, incitation à la débauche, corruption et prostitution de mineures sous contrainte, agencement d'un local destiné à abriter des activités liées à la prostitution et adultère, souligne le quotidien.

 

Mariée à un ressortissant marocain résidant en Italie et mère de deux jeunes filles également installées à l’étranger, «Taliania» tenait une sorte de maison close dans un immeuble. Elle y faisait venir des hommes à qui elle livrait des filles mineures contre la modique somme de 300 dirhams, affirme Al Akhbar.

 

Une jeune fille, retrouvée dans l’appartement au moment de la descente policière, a indiqué que son bourreau l’obligeait à venir assouvir les pulsions de ses clients depuis le début du mois de ramadan.

 

Devant les enquêteurs, l’accusée a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Elle a avoué avoir, durant quelque temps, déplacé ses activités à Jerf-El-Malha, près de Sidi Kacem, avant de déménager à Sidi Slimane, suite à des plaintes émises par les voisins.

 

Al Akhbar précise que la mise en cause a été écrouée à la prison centrale de Kénitra, sur ordre du procureur général près le tribunal de première instance de Sidi Slimane.