SIEL 2020. CNDH: une conférence pour défendre les droits des personnes en situation de handicap | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
CNDH

Omar Benitto et Ahmed Berkia ont animé une conférence sur les droits des personnes en situation de handicap, le jeudi 13 février 2020, au stand du CNDH, lors du 26e SIEL de Casablanca. 

© Copyright : DR

SIEL 2020. CNDH: une conférence pour défendre les droits des personnes en situation de handicap

Par Fatima El Karzabi le 14/02/2020 à 15h16

Le stand du Conseil national des droits de l'homme, au 26e salon du livre de Casablanca, a abrité hier une conférence-débat portant sur le "mécanisme de protection des droits des personnes en situation de handicap". Compte-rendu.

aA

"Le nouveau modèle de développement doit prendre conscience de la nécessité de renforcer et de garantir les droits fondamentaux aux personnes en situation de handicap": ces propos sont de Omar Benitto, rapporteur du mécanisme de protection des droits des personnes en situation de handicap-CNDH, lors de son intervention à la conférence-débat organisée dans le stand du CNDH sous le thème du "mécanisme de protection des droits des personnes en situation de handicap, couronnement d'un parcours institutionnel pour l'effectivité des droits", hier, jeudi 13 février, au Salon du livre de Casablanca.

 

Omar Benitto a ajouté qu"il faudrait également prendre conscience que le véritable handicap est celui qui survient lorsqu'une personne à besoins spécifiques se heurte à des barrières dans l'environnement dans lequel elle vit.

 

La question de l'accessibilité a été évoqué en long et en large au cours de cette conférence: "la dignité des cotoyens en situation de handicap doit absolument être garantie, dans le but de produire un modèle de développement inclusif", a-t-on souligné. 

Vidéo. Voici comment le CNDH compte lutter pour les droits des personnes en situation de handicap

 

Ahmed Berkia, expert auprès du CNDH et acteur associatif dans le domaine des droits des personnes en situation de handicap, a quant à lui affirmé qu'il fallait revoir plusieurs paramètres, afin d'améliorer la qualité de vie des personnes en situation de handicap. "Il faut tout d'abord déterminer le coût du handicap, et les contraintes professionnelles", a-t-il expliqué. 

 

Au sujet de la question de l'égalité des chances, Ahmed Berkia s'est demandé si les pesonnes en situation de handicap profitaient de l'ensemble de leurs droits de façon normale, et s'il y avait, au Maroc, une réelle équité dans l'accessibilité aux droits élémentaires de ces personnes?