Le360 Actualités Maroc

ع
Agent de la circulation dessin
© Copyright : DR

Tanger: arrestation d’un médecin qui a heurté délibérément un policier de la circulation

Par Hassan Benadad le 15/08/2021 à 21h34

Kiosque360. Le directeur d’un laboratoire d’analyses médicales à Tanger a été placé en détention provisoire après avoir percuté délibérément un agent de police devant un barrage de contrôle.

aA

 


 

La police judiciaire de Tanger a déféré, samedi dernier, un docteur devant le procureur général du roi près la cour d’appel accusé d’avoir percuté volontairement un agent de circulation. Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du lundi 16 août, qu’après son audition par le parquet le prévenu a été présenté, en état d’arrestation, devant le juge d’instruction. L’accusé, qui dirige un laboratoire d’analyses médicales à Tanger, a été placé en détention provisoire dans la prison locale «Sat village» en attendant qu’il soit soumis, dans les prochains jours, à une enquête plus approfondie. Le mis en cause avait heurté volontairement un policier de circulation sur le boulevard Mohammed VI avant de prendre la fuite.

 

Le policier, blessé, a été transporté à l’hôpital régional Mohammed V  tandis qu’un mandat d’arrêt a été lancé à l’encontre du conducteur de la voiture. Les faits remontent à lundi dernier quand le policier qui dirigeait la circulation dans le rond-point "Marina Bay" près de la corniche avait arrêté la voiture conduite par le docteur précité. L’agent de police lui a demandé de lui présenter l’autorisation de déplacement exceptionnelle, en vigueur pendant l’état d’urgence sanitaire, mais le mis en accuse a refusé et a démarré en trombe. En fuyant le conducteur a percuté le policier qui est tombé par terre devant des passants médusés.

 

Le quotidien Assabah rapporte que les services de police se sont mobilisés pour traquer le mis en cause et ont fini par l’identifier avant de le localiser et de l’arrêter, mercredi dernier, alors qu’il se trouvait sur le boulevard Mohammed V dans le centre-ville. Face aux enquêteurs l’homme a essayé de donner une autre version des faits mais, il fut confronté à des preuves tangibles comme les caméras de surveillance installées sur le rond-point ainsi que les témoignages des personnes qui étaient présentes sur les lieux quand il avait percuté le policier. L’accusé qui a été placé en détention provisoire a été poursuivi pour les chefs d’inculpation de refus d’obtempérer, de tentative d’homicide envers un agent de police devant un barrage de contrôle et délai de fuite.