Le360 Actualités Maroc

ع
Cybercriminalité
© Copyright : DR

Tanger: ils prétendaient vendre des voitures pour arnaquer des victimes

Par Fayza Senhaji le 24/11/2022 à 19h42

Kiosque360. Un réseau d'arnaqueurs vient d'être démantelé à Tanger. Ses membres postaient sur les réseaux sociaux de fausses annonces de vente de voitures afin d'escroquer leurs victimes. Une revue de presse tirée du quotidien Al Akhbar.

aA

Tanger est-elle en train de devenir la capitale des cyber-arnaques? En tout cas, plusieurs récentes affaires laissent présager une montée en puissance des crimes et délits dont les auteurs utilisent les réseaux sociaux.


La dernière en date est celle dont se fait écho Al Akhbar dans son édition du vendredi 25 novembre. La publication rapporte que les services de la police judiciaire, en coordination avec les services de la police de Tanger, viennent de mettre hors d’état de nuire un réseau spécialisé dans l’escroquerie et l’arnaque, et qui recourait à Facebook pour piéger ses victimes. A ces derniers, il faisait miroiter des offres de ventes de voitures, en postant des annonces sur le réseau social.


D’après la même source, ce sont au moins 4 personnes qui s’activaient au sein de ce réseau, dont deux déjà connues des services de police, alors que l’un d’eux fait même l’objet de plusieurs avis de recherche émis par les services de police de plusieurs villes, comme Casablanca, Dakhla, Assila et Meknès. Leur stratagème était simple. Il s’agissait de convaincre les personnes intéressées par leurs annonces de leur verser des avances via des organismes de transfert d’argent. Bien entendu, dès que ces avances étaient transférées, les arnaqueurs disparaissaient des radars.


Selon Al Akhbar, l’enquête sur cette affaire est toujours en cours afin d’arrêter d’éventuels complices. En attendant, la publication ne manque pas de rappeler que ce n’est pas la première affaire du genre qu’ont eu à gérer récemment les services de la police de Tanger. Il y a quelque temps, deux personnes ont été arrêtées dans une affaire du même genre, après avoir arnaqué plusieurs personnes grâce à de fausses annonces de location de logements et de locaux commerciaux. Auparavant, c’est un autre réseau qui avait été démantelé dans la ville du Détroit, dont les membres prétextaient sur les réseaux sociaux vendre des produits, alors que leur objectif était d’attirer les victimes afin de subtiliser leurs biens.