Tcharmil à Hay Hassani: Les précisions de la DGSN | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Bouchaib Rmail, directeur de la DGSN.

Bouchaib Rmail, directeur général de la DGSN.

© Copyright : DR

Tcharmil à Hay Hassani: Les précisions de la DGSN

Par Abdeladim Lyoussi le 01/10/2014 à 17h00 (mise à jour le 01/10/2014 à 17h36)

La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti les informations publiées récemment par la presse au sujet de plusieurs incidents à Hay Hassani. La police affirme par ailleurs maîtriser la situation dans ce quartier de Casablanca.

aA

Aucun arrondissement de police n’a été pris d’assaut à Hay Hassani, aucun bain maure réservé aux femmes n’a subi d’attaques et les urgences de l’hôpital du quartier n’ont jamais connu d’incidents. C’est la teneur d’un démenti rendu public ce 1er octobre par la préfecture de police de Casablanca. Dans un communiqué dont copie a été reçue par Le360, la DGSN explique, dans le cas de l’arrondissement précité, qu’il était simplement question d’une rixe dans le marché jouxtant cet arrondissement entre quelques "ferrachas" et un gardien de voitures et que les policiers en service étaient intervenus pour départager les deux parties.

Quant au présumé assaut contre les urgences de l’hôpital de Hay Hassani, la DGSN indique que quatre individus, en état d’ébriété et portant des blessures, avaient semé la zizanie dans ce service. L’intervention d’un policier en civil qui se trouvait sur place a permis leur arrestation sans qu’aucun dégât ne soit enregistré. «Personne ne s’est présenté aux services de police pour signaler une quelconque attaque contre un bain maure du quartier», conclut le communiqué de la DGSN.

Certains titres de presse ainsi que des sites d’information avaient fait état, la semaine dernière, de graves incidents intervenus à Hay Hassanin dont les présumées attaques précitées. La DGSN a pris son temps pour vérifier ces allégations et réagir via un communiqué.