Tests de dépistage: Aït Taleb suspend cinq laboratoires | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Aït Taleb

Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé. 

© Copyright : DR

Tests de dépistage: Aït Taleb suspend cinq laboratoires

Par Khalil Rachdi le 02/11/2020 à 17h53 (mise à jour le 02/11/2020 à 18h48)

Kiosque360. Autorisés à effectuer les tests de dépistage du Covid-19, cinq laboratoires, à Fès, à Rabat et à El Jadida, ont été suspendus par le ministère de la Santé.

aA

Le ministère de la Santé s’est empressé d'acter la suspension de cinq laboratoires privés à l’échelle nationale, autorisés auparavant à effectuer les tests de dépistage du Covid-19. Il s’agit de laboratoires situés à Fès, Rabat et El Jadida. 

 

Cette suspension intervient suite à la visite d’un comité d’inspection qui a relevé des manquements aux réglementations imposées par le cahier des charges, rapporte Al Ahdath Al Maghribia dans sa livraison du 3 novembre. 

 

Les laboratoires privés ont été appelés il y a plus d’un mois à la rescousse pour effectuer des tests PCR et sérologiques. Dans une circulaire adressée aux directeurs régionaux de la Santé, le département dirigé par Khalid Aït Taleb a mis à jour son cahier des charges, en instaurant la sérologie du SARS-COV-2 dans les laboratoires privés. 

 

Cette décision était néanmoins soumise à des conditions. Les laboratoires privés sont, par exemple, appelés à déclarer l’ensemble des résultats obtenus, que ce soit par test PCR seul, ou par test PCR assorti d'un test sérologique, à la direction ou à la délégation régionale de la Santé dont ils dépendent, dans les 24 heures qui suivent le prélèvement effectué. 

 

Selon Al Ahdath Al Maghribia, tout manquement aux différentes réglementations imposées par le cahier des charges peut engendrer un retrait de l’autorisation, ainsi que des sanctions disciplinaires et pénales prévues par la législation et la réglementation en vigueur. 

 

Le quotidien note par ailleurs que le prix des tests varie d’un laboratoire privé à l’autre, bien qu’il soit plafonné par les autorités sanitaires à 680 dirhams. Dans le public, le prix des tests ne dépasse pas les 500 dirhams.