Tests de dépistage du Covid-19: voici pourquoi les chiffres sont en baisse | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
test PCR
© Copyright : DR

Tests de dépistage du Covid-19: voici pourquoi les chiffres sont en baisse

Par Qods Chabaa le 29/12/2020 à 14h58

Au lundi 28 décembre 2020, le ministère de la Santé a annoncé la détection de 950 nouveaux cas de contamination au Covid-19. La baisse des cas confirmés est liée à une baisse du nombre de tests de dépistages réalisés au quotidien. Explications.

aA

Les tests de dépistage du Covid-19 connaissent une baisse, en ce moment.

 

Alors qu’ils se chiffraient à 25.162 au 9 octobre 2020, un total de 9.578 tests et 950 nouveaux cas seulement ont été confirmés hier, et publiés dans le bulletin quotidien du ministère de la Santé.

 

 

depistages au 28 décembre
© Copyright : DR

 

 

 

Voici donc comment expliquer, et comprendre la baisse du nombre de cas infectés au Covid-19: «le virus circule toujours. Et ce ne sont pas les cas confirmés qu’il faut observer, mais plutôt les cas dans les services de réanimation qui sont toujours élevés», déclare Mohamed Said Affif, médecin pédiatre, membre de la commission de vaccination, contacté par Le360.

 

Ce médecin témoigne, de plus, que «pas plus tard qu’hier, un jeune homme vient de perdre sa sœur et son beau-frère simultanément. Alors qu’on ne vienne pas nous dire que le virus n’est plus présent, qu’il circule moins, ce n’est pas vrai».

 

 

tests
© Copyright : DR

 

 

 

Une question s’impose néanmoins. Pourquoi les tests de dépistage ont baissé?

 

Ne serait-il pas plus judicieux de continuer à tester et traiter en attendant la vaccination?

 

Un professionnel de la santé, interrogé par Le360, nous affirme qu’il y avait une pénurie des tests disponibles, et qu'une commande a été effectuée pour pallier ce manque.

 

«Il y aura plus de tests dans les prochains jours. Des tests PCR et des tests antigéniques, nous a confirmé le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb», souligne cette source, qui a requis l’anonymat.

 

L’opinion publique marocaine doit donc absolument prendre conscience qu’il ne faut surtout pas baisser la garde. Les mesures barrières de lutte contre le Covid-19 comme l’hygiène des mains, la distanciation physique, le port du masque, doivent être de mise et respectés à la lettre.

Covid-19: tous les laboratoires d'analyses du Maroc autorisés à effectuer les tests de dépistage

 

Tant que la campagne de vaccination n’a pas démarré au Maroc, et alors même qu'elle est prévue au cours des deux premières semaines de janvier, la seule manière d’éviter de nouvelles contaminations, reste d'être vigilant et d’adopter ces mesures barrières, strictement et rigoureusement.