Tiflet: l’instituteur, son élève et une longue histoire de viols | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
viol dessin
© Copyright : mohamed Elkho-Le360

Tiflet: l’instituteur, son élève et une longue histoire de viols

Par Maya Zidoune le 30/07/2020 à 20h55

Kiosque360. Un enseignant de primaire a comparu devant le procureur général du roi près la cour d’appel de Rabat en état de détention pour abus sexuels répétitifs sur une de ses élèves, âgée de 9 ans. Les détails.

aA

Sa mission première était d’enseigner les valeurs citoyennes et humaines à ses élèves. Non seulement il a failli, mais il a profité de sa fonction pour abuser de très jeunes victimes et désormais traumatisées à vie. C’est ainsi, nous apprend le quotidien Assabah dans son édition du vendredi 31 juillet, qu’un maître de troisième année de primaire à Tiflet a comparu devant le procureur général du roi près la cour d’appel de Rabat. En cause, des viols et abus sexuels répétitifs sur une enfant, son élève, de 9 ans à peine.

 

Des sources citées par le quotidien indiquent qu’il s’agit d’un enseignant de français et qu’il a violé sa jeune victime au moins neuf fois et même à l’intérieur de la classe où il professait. À chaque fois, il menaçait sa victime pour éviter qu’elle n’avertisse ses parents. «Le violeur était tellement sûr de lui qu’il a osé se rendre au domicile de sa jeune proie en pleine période confinement, au prétexte de lui prodiguer des cours de soutien. Mais au lieu de cela, il l’emmenait dans un autre endroit pour abuser d'elle», lit-on dans Assabah.

 

Remarquant un changement radical dans le comportement de sa fille et face à son refus de plus en plus affirmé d’assister aux «cours de soutien», en objectant qu’il s’agissait d’un «homme», la mère de l’enfant a insisté pour savoir le vrai du faux. La fille a fini par dénoncer le criminel.

 

La mère, accompagnée de sa fille, s'est alors rendue chez un médecin pour des examens qui ont confirmé les viols. Elle a ensuite déposé une plainte contre l’enseignant auprès du parquet du tribunal de première instance de Tiflet. Ce dernier a ordonné une enquête judiciaire et la police a convoqué le suspect.

 

L’enquête a abouti à l’incrimination du suspect. Né en 1969, marié et père de six enfants, le suspect a été confronté au témoignage de la victime. S’il a d’abord essayé de nier les faits qui lui sont reprochés, il n’a pas tardé à avouer. Il a été placé vendredi dernier en garde-à-vue pour complément d’enquête avant d’être présenté devant le parquet.

 

Le plus marquant, indique Assabah, est que le violeur est un fervent religieux et qu’il appartient même à un groupe islamiste. Une enquête est en cours pour savoir s’il n'a pas fait d’autres victimes.