Le360 Actualités Maroc

ع
arme de service
© Copyright : DR

Trafic d'alcool à Béni Mellal: arrestation musclée de quatre individus, deux coups de feu de sommation ont dû être tirés

Par Le360 (avec MAP) le 26/01/2021 à 13h42

Lors de cette intervention dans un quartier de Béni Mellal, des agents de police avaient d'abord interpellé le principal suspect, avant que d'autres suspects, sous l'emprise d'une drogue, ne tentent ensuite d'entraver leur action, armés de couteaux. Trois policiers ont été blessés.

aA

Un inspecteur de police du service préfectoral de la police judiciaire de Béni Mellal a été contraint, hier soir, lundi 25 janvier 2021, de faire usage de son arme de service à titre préventif, lors d'une intervention pour l'interpellation de quatre individus en état de forte impulsivité, dont une femme, qui avaient exposé les policiers mobilisés lors de cette intervention à une agression sérieuse et dangereuse à l'arme blanche.

 

Les agents de police avaient interpellé un premier suspect, en flagrant délit de trafic de boissons alcoolisées dans le quartier Dar Dbagh à Béni Mellal, avant que d'autres individus, sous l'emprise d'une drogue, ne tentent d'entraver leur action. Trois d'entre les agents ont subi des blessures de couteau et ont essuyé des jet de pierres, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

 

Afin de maîtriser cette situation, l'inspecteur de police a été obligé d'utiliser son arme de service et de tirer deux balles de sommation, qui ont permis de circonscrire cette agression et d'appréhender les mis en cause, précise le communiqué.

Casablanca: un policier contraint d'utiliser son arme de service pour interpeller un individu dangereux

 

La fouille effectuée lors de cette intervention a permis de saisir 50 litres d'eau-de-vie et de 12 bouteilles d'autres types de boissons alcoolisées, détaille le communiqué, qui indique que les policiers blessés et deux des prévenus ont été transférés à l'hôpital pour y recevoir des soins.

 

L'ensemble des suspects arrêtés lors de cette opération à Béni Mellal ont été placés en garde à vue, à la disposition de l'enquête, menée sous la supervision du Parquet. Les investigations se poursuivent en vue d'interpeller l'ensemble des individus présumément impliqués dans ces actes criminels, conclut la DGSN.