"Un million de cartables": les fabricants marocains associés à l'opération, les libraires inquiets | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Un million de cartables

Sacs à dos d'écoliers fin prêts, lors d'une précédente opération "Un million de cartables". 

© Copyright : DR

"Un million de cartables": les fabricants marocains associés à l'opération, les libraires inquiets

Par Qods Chabaa le 30/06/2020 à 20h09

Après l'expérience à succès de la fabrication de masques sanitaires au Maroc, le ministère de l'Industrie est associé à l'opération annuelle "Un million de cartables". Mais les libraires souhaitent plus de détails sur l'appel d'offres qui vient d'être lancé. Explications.

aA

Les libraires marocains ont été surpris d'apprendre que cette année, pour l'opération "Un million de cartables" chapeautée par l'Initiative nationale du développement humain (INDH) les industriels marocains fabriqueront les cartables. Ainsi, deux appels d'offres ont été lancés cette année, au lieu d'un seul comme de coutume.

 

"Le premier, concernant les livres, est lancé par le ministère de l'Education nationale et le second, concernant les cartables, est lancé par le ministère de l'Industrie, du commerce, de l'économie verte et numérique", explique Hassan Kamoun, président de l'Association des libraires indépendants du Maroc. 

 

Ce professionnel du livre, l'air inquiet, tout en louant cette initiative d'impliquer des fabricants locaux, se demande si ce sont les libraires qui vont distribuer les cartables.

"Un million de cartables", dernière ligne droite avant le lancement de l'opération

 

"Sur les livres, nous avons une toute petite marge d'un dirham et cinquante centimes, mais sur les cartables, nous arrivions à dégager une marge de 10 dirhams. Les détails sur ceux qui vont distribuer {les cartables} ne sont pas précisés dans l'appel d'offres", s'inquiète Hassan Kamoun.

 

L'association souhaite, en fait, que ce droit de distribuer les cartables, dans ce qui est aujourd'hui l'une des plus importantes opérations de solidarité concernant l'enseignement, ne soit pas enlevé aux libraires.