Une caméra cachée met en alerte les autorités de Rabat | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Caméra de surveillance
© Copyright : DR

Une caméra cachée met en alerte les autorités de Rabat

Par Hassan Benadad le 12/01/2021 à 21h57

Kiosque360. Les autorités locales de Rabat ont découvert une caméra installée, discrètement, sur un poteau électrique situé sur un boulevard du quartier Riad. Avisés, les services de la police judiciaire ont mené une enquête qui leur a permis de localiser, rapidement, le propriétaire de cet appareil.

aA

Le parquet général de Rabat a été saisi de l’affaire d’une caméra suspecte qui était discrètement installée sur un poteau électrique sur le boulevard El Hour, dans le quartier Riad. Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du mercredi 13 janvier, que des représentants des autorités locales avaient, lors d’une visite d’inspection sur le terrain, découvert cette caméra fixée sur le poteau par un ruban adhésif. Des sources indiquent que l’objectif de la caméra était orienté vers une école privée, mais sa position pouvait aussi capter un grand angle de la voie publique.

 

Les mêmes sources soulignent que cet appareil est sophistiqué et pourrait être relié à la puce d’un téléphone portable lui permettant d’envoyer, sur le champ, des photos et des vidéos à un récepteur situé loin des lieux. Les services de la police judiciaire, qui se sont déplacés sur place, ont fait les premières constatations et relevé les empreintes aussi bien sur la caméra que sur le poteau électrique.

 

Le quotidien Assabah rapporte que les investigations de la police judiciaire ont permis de localiser rapidement le propriétaire de cette caméra. Une découverte qui leur a permis d’exclure toute hypothèse criminelle ou soupçon d’attentat puisqu’il s’est avéré que l’auteur de cette violation de la loi est la société de tramway. Entendu par les enquêteurs, un responsable de cette société a indiqué que l’installation de cette caméra visait à surveiller le flux du trafic routier dans cette zone, dans le cadre d’un projet d’extension de la ligne du tramway. 

 

Sauf que la direction de cette entreprise n’a pas suivi la procédure en vigueur relative à l’enregistrement de photos ou de vidéos sur la voie publique qui nécessite une autorisation, au préalable, des autorités compétentes. Sans oublier qu’il faut avertir les passants, via un panneau, de l’existence d’une caméra et respecter la loi relative à la protection des données à caractère personnel.