Une vidéo de danse soulève un tollé à la faculté de Mohammedia | www.le360.ma

ع
Danse orientale
© Copyright : DR

Une vidéo de danse soulève un tollé à la faculté de Mohammedia

Par Maya Zidoune le 01/12/2019 à 20h37

Kiosque360. Le ministère de l'Education Nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a ouvert une enquête suite à la diffusion d’une vidéo filmée à la faculté des sciences juridiques économiques et sociales de Mohammedia. Les détails.

aA

Une vidéo filmée mercredi dernier et montrant une étudiante de la faculté des sciences juridiques économiques et sociales de Mohammedia (FSJES), relevant de l'Université Hassan II, dansant au coeur d’un amphithéâtre, a soulevé un vrai tollé parmi les autres étudiants de l’établissement, révèle le quotidien arabophone Al Akhbar dans son édition de ce lundi 2 décembre 2019. 

 

Une source du média casablancais affirme toutefois que ce spectacle de danse entrait dans le cadre des festivités organisées par les étudiants à l’occasion de la fête de l’indépendance. 

 

Cette vidéo, qui s’est rapidement propagée sur la Toile, a fait réagir le corps professoral qui a exigé la tenue d’une réunion d’urgence pour discuter de cette affaire. Selon les professeurs de la FSJES, cette vidéo “discrédite l’établissement et nuit à sa réputation”. Certains étudiants ont même appelé à des sit-in de protestation, ajoute Al Akhbar.

Le ministère de l'Education Nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’est rapidement saisi de l’affaire et a ouvert une enquête. 

 

Toujours selon la source du journal, l’enregistrement et la diffusion de la vidéo entre dans le cadre du bras de fer entre la direction de la faculté et le mouvement Tajdid Tolabi (Renouvellement estudiantin). “Ce dernier avait demandé l’autorisation d’organiser une conférence au sein de l’établissement, mais a essuyé un rejet de la part de la direction. Chose qui l'a poussé à s’attaquer aux festivités contenaient plusieurs spectacles, notamment les spectacles de danse”, explique la source d’Al Akhbar.