Le360 Actualités Maroc

ع
dessin cellule
© Copyright : Dessin Mohamed ELKHO-Le360

Viande avariée: la prison ferme pour les dix accusés

Par Mouna Qacimi le 22/05/2016 à 21h27 (mise à jour le 22/05/2016 à 22h08)

Kiosque360. Les accusés dans l’affaire de la viande avariée ont été condamnés à la prison ferme. Les peines d’emprisonnement varient de 1 à 4 ans.

aA

La chambre criminelle de premier degré, chargée des affaires de terrorisme près la Cour d’appel de Salé, vient de trancher dans l’affaire du trafic de viande avariée. La justice a prononcé des condamnations allant de 1 à 4 ans de prison ferme pour les 10 accusés dans cette affaire, rapporte le quotidien Al Massae dans son édition de ce lundi 23 mai.

 

D’après le journal, plusieurs milliers de Marocains ont consommé cette viande avariée, composée d’éléments chimiques, dans des restaurants, des snacks, ou en l’achetant chez le boucher.

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) a pu arrêter les membres de ce réseau criminel, qui seraient impliqués dans des organisations terroristes.

 

La chambre criminelle de premier degré a condamné le propriétaire de la société d’abattage, de distribution de volailles et de production de viande hachée à 1 an de prison pour détention et vente de produits destinés à la consommation et présentant un danger pour la santé publique, tromperie sur la marchandise, falsification et contrefaçon. Le tribunal a également prononcé des condamnations de quatre, trois et deux ans de prison ferme à l’encontre des autres accusés.

 

Les ficelles de cette affaire ont pu être démêlées lorsque le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) a détecté, à Tanger, plusieurs stocks ne respectant pas les normes sanitaires et fournissant plusieurs snacks ambulants. Après cette découverte, 9 personnes ont été arrêtées à Tanger, Salé et Larache, et 15 tonnes de viande avariée ont été saisies. Le Bureau révèle également que certains accusés dans cette affaire ambitionnaient d’épargner assez d’argent, grâce au commerce de viande avariée, pour parvenir à rejoindre Daech.