Vidéo. Agadir: voici pourquoi la reproduction d'un dinosaure a pris place sur la plage d'Anza | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover Vidéo - تدشين مُجسَّم ديناصور ضخم بأنزا أكادير لاستقطاب السياح
© Copyright : Le360

Vidéo. Agadir: voici pourquoi la reproduction d'un dinosaure a pris place sur la plage d'Anza

Par Mhand Oulberka le 25/11/2019 à 12h32

Le site d'empreintes de dinosaures de la plage d'Anza, à Agadir, est désormais pourvu de la reproduction grandeur nature d'un de ces animaux préhistoriques. Oeuvre de Abdelaziz Fettichi, ce théropode plus vrai que nature vient rappeler que le Maroc a abrité ces monstres d'un autre âge.

aA

A l'entrée de la ville d'Agadir, à l'entrée de la plage d'Anza, un théropode veille désormais sur le rond-point. La reproduction de cette bête préhistorique a été réalisée en béton et métal soudé par Abdelaziz Fettichi,  sous la direction de l'association marocaine de l'orientation et de la recherche scientifique (Amors).

 

Conçu pour signaler le parc d'empreintes de dinosaures de la plage d'Anza, cette statue, qui a coûté 25.000 dirhams, rappelle qu'au cours du Crétacé supérieur, voici près de 85 millions d'années, Anza se trouvait au bord d'une vaste plage, où des dinosaures, des théropodes et des ptérosaures, ces reptiles volants, venaient marcher ou se poser sur le sable. 

Vidéo. Anza Beach: sur les traces des dinosaures "marocains"

 

"A Agadir, il n' y a pas que le souk, il y a aussi des sites géologiques de grande valeur qui méritent d'être valorisés", explique Moussa Masrour, géologue, membre de l'association Amors. 

 

Pour ce scientifique, le but principal de l'installation de cette reproduction, qui a nécessité trois mois de travaux, est d'attirer l'attention des automobilistes qui passent sur la route Agadir-Essaouira, au sujet de l'existence d'un site d'empreintes de dinosaures à cet endroit.

 

Cette oeuvre va, selon lui, garantir plus de visites sur la plage d'Anza, et donc permettre une affluence plus grande de touristes.

 

Interrogé par Le360, le sculpteur Abdelaziz Fettichi confie quant à lui qu'il s'agit là de la troisième reproduction de dinosaure qu'il réalise. Lees deux précédentes reproductions ont pris leurs quartiers dans les facultés des Sciences d'Oujda et d'Agadir.