Vidéo. Bosnie: les images violentes de Marocains lynchés par des Pakistanais... pour des gouttes d'alcool | www.le360.ma

ع
Bosnie

Sur les lieux de la bagarre... vingt personnes ont été arrêtées et une enquête a été ouverte. 

© Copyright : DR

Vidéo. Bosnie: les images violentes de Marocains lynchés par des Pakistanais... pour des gouttes d'alcool

Par M'Hamed Hamrouch le 12/06/2019 à 12h39 (mise à jour le 12/06/2019 à 12h45)

Une vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux montre des migrants marocains et algériens attaqués à coups de machettes le jour de l’eid el-Fitr, en Bosnie, par un groupe de Pakistanais hystériques. La raison? Sans commentaire...

aA

Les migrants marocains et algériens n’auraient peut-être pas pensé qu’ils se trouvaient au très mauvais endroit et au très mauvais moment pour goûter... A de l’alcool. Alors que le commun des fidèles venaient d’accomplir la prière de l’Eïd el-Fitr, mercredi 5 juin, à la mosquée de Velika Kladusa, située dans le canton d’Una-Sana, en Bosnie-Herzégovine, un groupe de migrants marocains et algériens s'étaient planqués dans un parc pour fêter (à leur manière!), la fin de la rupture du jeûne.

 

Vous l’avez deviné: une fête arrosée qu’ils regretteront peut-être à tout jamais.

 

Se croyant à l’abri des regards indiscrets, ils ont toutefois été aperçus et surtout violemment attaqués par des migrants pakistanais qui n’auront pas toléré que leurs «frères musulmans» célèbrent la fête bénie à coups … de spiritueux!

 

 

 

 

Comme le montre la vidéo (voir ci-haut), les pauvres fêtards en ont pris pour leurs galons de "mauvais muslmans"! Ils ont eu droit à un véritable lynchage de la part de ces fous furieux pakistanais, reconvertis pour l'occasion en «police des moeurs». Mais c’était compter sans la présence d’autres Maghrébins, qui sont intervenus à la faveur d'une scène où les coups pleuvaient de partout! 

 

Une violente bagarre généralisée impliquant une centaine d’individus des deux camps! Elle aurait pu être fatale à l'un des protagonistes  n'eut été l'intervention de la police bosniaque qui a su stopper cette rixe... 

 

Pas moins de vingt personnes ont été interpellés et une enquête a été ouverte.