Vidéo-Buzz. Meknès: un professeur de droit dénonce les magouilles de l’«industrie» des masters et des doctorats | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Abdelkbir Alaoui Sossi

Abdelkbir Alaoui Sossi, professeur à la Faculté de droit de Meknès.

© Copyright : DR

Vidéo-Buzz. Meknès: un professeur de droit dénonce les magouilles de l’«industrie» des masters et des doctorats

Par Wadie El Mouden le 17/10/2020 à 15h29

Dans une vidéo diffusée en direct sur Facebook, un professeur de la Faculté de droit de Meknès met à nu les irrégularités qui entachent le fonctionnement des masters et des écoles doctorales dans les universités marocaines. Témoignage inédit.

aA

Dans cette vidéo, devenue virale, le juriste Abdelkbir Alaoui Sossi se livre à un réquisitoire sanglant de la gestion des masters et des doctorats au sein des établissements universitaires.


Sans citer de noms ni verser dans la généralisation de son constat, l’universitaire s’est attelé à décortiquer ce qu’il appelle «l’industrie des masters», pointant du doigt les conditions d’accès jugées «inéquitables» à ses yeux, appelant à une uniformisation des cahiers pédagogiques dans l'ensemble des universités.

 

Scandale des Masters à Fès: le verdict est tombé


Spécialisé en droit pénal, Alaoui Sossi dénonce des pratiques empreintes de clientélisme dans le choix des enseignants. «On retrouve les mêmes profs  dans pratiquement tous les masters», a-t-il relevé.

 

Les propos de Alaoui Sossi ont provoqué la colère de ses collègues au département de droit privé à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Meknès qui, à l’issue d’une réunion du comité scientifique, ont décidé de lui interdire l’accès aux cours magistraux (théoriques), en invitant le ministère de tutelle à prendre les mesures disciplinaires à son encontre. 

 

En attendant, le professeur Sossi pourra se contenter d’animer des séances de travaux dirigés au profit de ses étudiants qui, sur les réseaux sociaux, ont tenu à lui exprimer leur entière solidarité.