Le360 Actualités Maroc

ع
cover سكان وأقارب ضحايا العصابة المسلحة بمالي يروون تفاصيل الفاجعة بآيت ملول
© Copyright : Mhand Oubarka / Le360

Vidéo. Camionneurs marocains tués au Mali: les familles des victimes crient leur indignation

Par Mhand Oubarka le 12/09/2021 à 17h22 (mise à jour le 12/09/2021 à 17h36)

Le 360 est allé à la rencontre des familles d’un des deux camionneurs décédés dans une attaque armée hier, samedi 11 septembre, à Didieni, à 300km de Bamakao, la capitale du Mali. Témoignages.

aA

Ici à Ait Melloul, dans ce quartier populaire d’Agadir, l’heure est à la tristesse et à la colère. Les familles des victimes mais aussi leur entourage expriment leur profonde indignation.

 

Lahcen Boujenhin, oncle du camionneur Hassan Bassou, né en 1972 à Agadir et un des deux conducteurs tués par balles, est hors de lui. Il fait part de son sentiment de colère et exprime toute la tristesse des membre de sa famille lorsqu’ils ont appris la triste nouvelle. «Hassan Bassou a été victime d’une attaque par balles, perpétrée par une bande de criminels et de mercenaires», a-t-il confié face à la caméra pour le360.

 

Deux camionneurs marocains tués au Mali: Abdelilah Hifdi accuse l’Algérie d’être derrière l’attaque

 

Dans un communiqué diffusé dans la soirée d'hier samedi 11 septembre, l’ambassade du Maroc au Mali a rapporté que les chauffeurs marocains (au nombre de trois: deux sont décédés et un troisième a été blessé), se dirigeaient vers la capitale malienne à bord de camions transportant des marchandises, et ont subi des tirs d'un groupe d'hommes armés cachés derrière des arbres au bord de la route.

 

Selon des témoins, les assaillants étaient cagoulés, portaient des gilets pare-balles et disposaient d'appareils de communication. Après avoir commis leur crime, ils ont quitté les lieux sans voler le moindre objet aux victimes.

 

Le chauffeur blessé, dont l'état de santé ne suscite pas d'inquiétude, a été transféré vers un hôpital local pour y recevoir des soins.

 

Khalid Lajoui, membre d’une association de transporteurs, rencontré lui aussi par le360, a lancé un appel aux autorités pour que ce chauffeur blessé soit transféré à un hôpital adapté.