Le360 Actualités Maroc

ع
Cover : Vidéographie. Les coups de filets du BCIJ en 2020
© Copyright : Le360

Vidéo. Chrono 2020. Les interventions phares de l’anti-terrorisme marocain

Par Fahd Iraqi et Youssef El Harrak le 29/12/2020 à 17h17 (mise à jour le 29/12/2020 à 19h25)

Les efforts inlassables pour neutraliser les dangers du terrorisme ont abouti au démantèlement de nombreuses cellules terroristes cette année, durant laquelle le pôle DGSN – DGST a été sur tous les fronts. Bilan en dates, en chiffres et en images.

aA

Une stratégie de sécurité intégrée et multidimensionnelle, une approche proactive et efficace adoptée par les différents services sécuritaires, une vigilance constante et une synergies maximales du pôle DGSN – DGST… le Royaume mérite amplement sa réputation de forteresse infranchissable et de partenaire international connu et reconnu en matière de lutte contre le terrorisme.


Les efforts inlassables pour neutraliser les dangers de ce fléau mondial ont abouti, en 2020, au démantèlement de nombreuses cellules terroristes qui s’activaient dans plusieurs villes du royaume. Plusieurs opérations ont même été menées à l’étranger en étroite collaboration avec les services espagnols et parfois américains.

 

Cellule terroriste de Tanger: Hammouchi a supervisé l’opération de démantèlement, de bout en bout 

 


D’ailleurs, le Département d’Etat US ne cesse de saluer l’approche globale du Royaume, notamment sa vigilance et sa fiabilité sécuritaire en plus de son expérience pionnière dans la réforme du champ religieux qui a largement contribué à la neutralisation de l'extrémisme. Cette reconnaissance internationale a été consacrée par la signature, cette année, d'un accord avec les Nations-unies pour l’établissement à Rabat d’un Bureau Programme pour la lutte contre le terrorisme et la Formation en Afrique, relevant du Bureau des Nations-unies de lutte contre le terrorisme (UNOCT).


Retour en dates et en images sur les principales opérations anti-terroristes menées par le pôle DGSN – DGST, dirigé par Abdellatif Hammouchi.

 

 

 

 

 

 

 


En dehors des affaires de terrorisme, 2020 a été une année charnière pour les forces de police. Elles ont été au premier front pour faire respecter l’Etat d’urgence sanitaire imposé par la propagation du coronavirus. Cela ne les a pas empêchées d’assurer pleinement leur mission de protéger les biens et les personnes. Pour améliorer son efficacité, la Sûreté nationale ne cesse d’élargir sa couverture sécuritaire sur le territoire en dotant ses services régionaux des moyens humains et matériels adéquats. Le dévouement des hommes et des femmes de nos forces de l’ordre a été payant.

Découvrez le bilan chiffré de la DGSN, en diaporama.