Vidéo. Confinement: quand Asilah donne l’exemple | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: كورونا تفرغ شوارع أصيلة وتحولها لمدينة شبح
© Copyright : Le360

Vidéo. Confinement: quand Asilah donne l’exemple

Par Said Kadry le 23/03/2020 à 10h02 (mise à jour le 23/03/2020 à 10h31)

Asilah, la «petite soeur» de Tanger, peut être citée en exemple en ce qui concerne le respect par ses habitants des consignes liées à l’état d’urgence sanitaire décrété par les autorités. Dès les premières heures, Asilah a donné l’image d’une cité hautement disciplinée. Reportage.

aA

«Ville morte» ou «ville fantôme». C’est ainsi que le reporter, dépêché en ces lieux par Le360, qualifie la cité d’Asilah.

 

Une ambiance tout à l'honneur de cette vieille cité du nord du royaume, qui fait face à l'océan Atlantique, et tout à l’honneur de ses habitants, qui viennent de donner une vraie leçon de civisme aux autres habitants du Maroc, en respectant à la lettre les consignes édictées, encadrant la proclamation de l’état d’urgence sanitaire décrété par les autorités.

Vidéos. Coronavirus: Ces images choquantes de dizaines de personnes qui défilent dans les rues de Fès et de Tanger

 

Que ce soit sur les célèbres artères de la cité, qui ne désemplissaient pas en temps normal, ou à l'intérieur même des remparts de la médina, un mot d’ordre identique a été observé par tous: rester chez soi, sauf en cas de raison valable. Les rares habitants d'Asilah qui se sont aventurés au dehors l'ont fait le temps d’une brève course, pour l'achat de denrées de première nécessité.

 

En plus de faire preuve de cette discipline exemplaire, les habitants font, d'eux-mêmes, oeuvre salutaire de sensibilisation, autour d’eux.