Le360 Actualités Maroc

ع
Cover Vidéo -  Casablanca: Voici comment a démarré la vaccination des 12-17 ans

Au Lycée Ibn Toumart-Casablanca, démarrage de la campagne de vaccination des 12-17 ans, le 31 août 2021.

© Copyright : khalil Essalak / Le360

Vidéo. Covid-19 au Maroc: à Casablanca, top départ de la vaccination des 12-17 ans

Par Qods Chabaa et Khalil Essalak le 31/08/2021 à 14h47

La campagne de vaccination des 12-17 ans a enfin démarré ce mardi 31 août 2021. Au lycée Ibn Toumert de Casablanca, une vingtaine d'adolescents attendaient avec impatience leur tour, pour enfin recevoir leur première dose du vaccin. Ici, c'est Pfizer qui est administré. Reportage.

aA

Lycée Ibn Toumart-Casablanca. Il est 10h00 ce mardi matin, et dans environ une heure, la campagne de vaccination dédiée au 12-17 ans allait démarrer officiellement. En attendant le coup d’envoi, en présence de Aziz Dadès, gouverneur de l'arrondissement d’Anfa, du directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de la région du Grand Casablanca, Abdelmounim Talib, une vingtaine d'adolescents, accompagnés de leurs parents, se bousculent au portillon.

 

Aux premières heures du lancement de la campagne, chapeautée sur place par des cadres des ministères de l’Intérieur, de l’Education nationale et de la Santé, le flux est déjà important.

 

Les adolescents sont accompagnés de leur tuteur légal. Ce dernier inscrit son enfant, signe une autorisation parentale, remet le code Massar (un numéro d’identification scolaire fourni par l’éducation nationale) au personnel sur place chargé de l’inscription des élèves, avant de se diriger vers la salle de vaccination.

 

Les parents et leurs enfants avaient le choix entre Sinopharm et Pfizer, mais ici la plupart ont opté pour Pfizer, surtout les lycéens désireux de poursuivre les études à l’étranger. «En France, où je compte me rendre pour poursuivre mes études, le vaccin Sinopharm n’est pour l’instant pas reconnu, donc mon choix a été vite fait», témoigne Aymane, 17 ans. Même son de cloche chez Meryem, une jeune de 17 ans aux cheveux bouclés. «C’est un vaccin comme les autres, ça ne change rien, on va se faire vacciner, ça se passera bien inchallah…», affirme l'élève.

Covid-19 au Maroc: voici la liste complète des lycées dédiés à la vaccination des 12-17 ans

 

En effet, au lycée Ibn Toumert, c’est Pfizer qui est administré et ce sont les adolescents âgés de 12 à 17 ans qui en ont bénéficié en premier au Maroc. Leurs parents, quant à eux, ont tous reçu soit Sinopharm soit AstraZeneca, les deux seuls vaccins qui étaient disponibles au Maroc au démarrage de la campagne nationale de la vaccination le 29 janvier 2021.

 

La plupart des adolescents, qui ont accepté de témoigner, se sont tous dit excités à l’idée de se faire vacciner pour se protéger, protéger leurs familles et leurs enseignants. «Je suis venue aujourd’hui pour prendre ma première dose du vaccin. Je suis très excitée… Je n’ai pas du tout peur», témoigne Ghita, 13 ans et demi, élève dans un collège privé à Casablanca.

 

Pour rappel, 58 lycées publics de la région du Grand Casablanca-Settat abritent la campagne de vaccination dédiée aux 12-17 ans destinée à 3 millions d’élèves des écoles publiques, privés, des missions françaises et des établissements de l'enseignement originel du Maroc.