Le360 Actualités Maroc

ع
Laâyoune - vaccin - Covid-19 - 12-17 ans -  adolescents

A Laâyoune, près de 400 élèves de 12 à 17 ans ont reçu leur première dose du vaccin anti-Covid-19 entre le 31 août et 2 septembre 2021.

© Copyright : Hamdi Yara / Le360

Vidéo. Covid-19 au Maroc: les 12-17 ans affluent vers les centres de vaccination de Laâyoune

Par Hamdi Yara le 03/09/2021 à 16h16

A Laâyoune et dans la région, prés de 25.000 élèves âgés de 12 à 17 ans sont concernés par la campagne de vaccination. Jusqu'à hier jeudi 2 septembre 2021, près de 400 élèves ont reçu leur première dose du vaccin. Le 360 a recueilli des témoignages dans ce reportage.

aA

La campagne de vaccination anti-Covid-19 des 12-17 a démarré le 31 août à Laâyoune et région. Ce sont, en tout, 5 lycées qui ont été transformés en vaccinodromes pour accueillir chaque jour les élèves.

 

«A l’instar des autres villes du Maroc, nous avons lancé la campagne de vaccination des 12-17ans en coordination avec le ministère de l’Education nationale et les autorités locales. Nous visons une rentrée scolaire sécurisée et une immunité collective dans le rang des élèves», affirme Rachid Sebai, chef de service de l’offre sanitaire à la direction régionale de la santé à Laâyoune dans une déclaration pour Le360.

 

De son côté, Fouad Ederni, coordinateur régional de l’opération de vaccination des élèves à Laâyoune, explique qu’un total de 25.000 élèves âgés de 12 à 17 ans sont ciblés et près de 400 élèves ont jusqu’à hier, jeudi 2 septembre, reçu leur première dose du vaccin.

Covid-19 au Maroc: les "fausses" inquiétudes des parents sur la vaccination des 12-17 ans

 

Rencontrée dans un des centres de vaccination de la ville, l’élève Chaimae Royane est venue pour l'injection, accompagnée de son père. «Je me suis inscrite et le médecin m’a demandé si je souffrais d’une maladie quelconque, puis j’ai reçu ma première dose du vaccin. Tout s’est très bien passé».

 

Latif Ali a accompagné ses enfants pour qu’ils bénéficient de la vaccination contre le Covid-19 et «qu’ils puissent reprendre leurs cours en présentiel». «Ici tout est bien organisé et je conseille aux parents de venir vacciner leurs enfants afin d’atteindre l’immunité collective, se protéger et protéger ses proches», a-t-il confié face caméra pour Le360.

 

Pour rappel, du 31 août au 2 septembre 2021 près de 151.455 jeunes âgés de 12 à 17 ans ont bénéficié de l’opération de vaccination avec deux vaccins au choix: Sinopharm ou Pfizer.