Le360 Actualités Maroc

ع
Khalid Aït Taleb - ministre de la Santé et de la protection sociale - Gouvernement Akhannouch

Khalid Aït Taleb est le ministre de la Santé et de la protection sociale du gouvernement dirigé par Aziz Akhannouch.

© Copyright : DR

Vidéo. Covid-19 au Maroc: sans l'injection d’une troisième dose au délai requis, le pass vaccinal devient invalide

Par Hajar Kharroubi le 20/10/2021 à 09h35 (mise à jour le 20/10/2021 à 17h45)

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, a indiqué hier soir, mardi 19 octobre 2021, qu'un pass vaccinal devient invalide si la personne qui en est la détentrice n’opte pas pour une troisième dose au délai requis, six mois après une deuxième injection du vaccin anti-Covid-19.

aA

Sur le plateau du JT d’Al Aoula, le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Aït Taleb, a souligné que le pass vaccinal deviendra invalide si le délai de l’injection d’une troisième dose du vaccin anti-Covid-19 n’est pas respecté par la personne qui est détentrice de ce document. 

 

Le ministre a rappelé que le pass vaccinal sera désormais obligatoire à partir de demain, jeudi 21 octobre 2021, et permettra à son détenteur d'accéder aux administrations publiques, semi-publiques et privées, aux établissements hôteliers et touristiques, aux restaurants, aux cafés, aux espaces fermés, aux commerces, aux salles de sport et aux hammams.

Officiel. Covid-19 au Maroc: ces lieux où le pass vaccinal sera obligatoire, à partir du 21 octobre

 

Les déplacements entre les préfectures et les provinces ainsi qu’à l’étranger sont eux aussi conditionnés à la présentation d'un pass vaccinal.

 

D’après Khalid Aït Taleb, cette décision a pour objectif de faire barrage au Covid-19 et d’atteindre rapidement l’immunité collective.