Le360 Actualités Maroc

ع
Cover Vidéo - Covid-19: contre-indications à la vaccination, le point avec le Pr. Said Motaouakkil

Le Pr. Said Motaouakkil revient sur les contre-indications à la vaccination contre le Covid-19.

© Copyright : khalil Essalak / Le360

Vidéo. Covid-19: exemptions de vaccination, le point avec le Pr. Said Motaouakkil

Par Mehdi Heurteloup et Khalil Essalak le 16/11/2021 à 13h30

Si la vaccination massive reste le seul rempart dans la lutte contre le Covid-19, dans certains cas, elle peut être contre-indiquée. Certaines personnes, atteintes d’allergie ou d'une maladie d'origine immunitaire, peuvent bénéficier d’un certificat d’exemption de vaccination Covid-19. Le point avec le Professeur Said Motaouakkil.

aA

Il existe quelques situations dans lesquelles la vaccination contre le Covid-19 est contre-indiquée, comme l’explique le professeur Said Motaouakkil, anesthésiste-réanimateur et membre du comité technique et scientifique marocain.

 

«Les contre-indications qui concernent la vaccination Covid sont peu nombreuses. Il y a des accidents allergiques: quelqu'un, qui dans ses antécédents, a fait des accidents graves liés à la vaccination. Ce qu'on appelle le choc anaphylactique, l’œdème de Quincke ou encore des éruptions cutanées qui peuvent donner un syndrome de Lyell», décrit le docteur.

Officiel. Le Maroc lance les certificats d'exemption de vaccination au Covid-19

 

Dans d’autre cas, la vaccination doit être différée en raison de l’état de santé de la personne.

 

«Quand le patient présente une infection avec de la fièvre, qu’il est porteur d’une grippe ou dans un état fébrile, la vaccination peut être différée. Il existe aussi d’autres cas où elle peut l’être. C’est dans le cas de maladies chroniques qui ne sont pas stabilisées, une insuffisance cardiaque ou respiratoire ou quand le patient est sous chimiothérapie avec une immunité affaiblie, par exemple. Dans ces cas, il faudra attendre que la personne revienne à son état antérieur avant de pouvoir vacciner»

 

Pour les patients atteints de certaines maladies auto-immunes, la vaccination est en revanche impossible.

 

C'est le cas de «Certaines maladies, qui ont une origine immunitaire, comme le syndrome de Guillain-Barré. Si on a, dans les antécédents, un syndrome de Guillain-Barré, il ne faut pas se faire vacciner. Parce que ça donne un coup de fouet, ça peut déclencher le retour de cette maladie», indique le professeur Said Motaouakkil.

Covid-19 au Maroc. Effets secondaires du vaccin et obligations du pass vaccinal: les précisions du Pr Ibrahimi

 

Avec l’entrée en vigueur de l’obligation du pass sanitaire, les autorités ont aussi lancé le certificat d’exemption de vaccination au début du mois de novembre. Munies de leur dossier médical, les personnes qui présentent les contre-indications à la vaccination doivent soumettre une demande d’exemption qui sera examinées par une commission prévue à cet effet sur le site: https://services.liqahcorona.ma/ExemptionAttestation/SearchAttestationfr.