Vidéo. Covid-19. Foyer de l'usine de Lalla Mimouna: le jour d'après | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: سلطات مولاي بوسلهام تجري التحاليل المخبرية بمصنع للكشف على كورونا

Les mesures préventives sont durcies dans les usines de condionnement de fraises de Lalla Mimouna près de la ville de Kénitra. 

© Copyright : Le360

Vidéo. Covid-19. Foyer de l'usine de Lalla Mimouna: le jour d'après

Par Fatima El Karzabi et Said Bouchrit le 21/06/2020 à 11h39

Trop, c’est trop. L’apparition de nouveaux clusters dérange, interpelle sur le respect des consignes sanitaires, et porte atteinte au travail, ô combien précieux, des différents corps de métiers en première ligne dans la lutte contre le coronavirus. En voici un exemple.

aA

Le Maroc a enregistré, vendredi 19 juin, 539 nouveaux cas de contamination en 24 heures. Un triste record depuis l’apparition de l'épidémie dans le Royaume. En cause, des unités industrielles de conditionnement de fruits rouges dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, et plus exactement dans la commune de Lalla Mimouna affiliée, relevant de la province de Kénitra.

 

Ce qui est convenu d’appeler tristement l’«affaire des fraises» a décontenancé tout le monde. D’autant que le pays s’acheminait vers un déconfinement progressif. Mais les autorités ont pris les choses sen main pour pallier un éventuel manquement aux consignes sanitaires.

Vidéo. À Lalla Mimouna, les fraises ont comme un goût de Covid-19 

 

«Nous sommes rentrées pour travailler, mais l’on nous a obligées à subir des tests. Ce que nous avons fait. Et, par la grâce de Dieu, tout va bien», déclare devant Le360, une employée.

 

Les autorités restent sur leurs gardes et n’entendent pas laisser une telle situation impacter les efforts inlassables et remarquables fournis par le pays depuis l’apparition de la pandémie sur son territoire.

 

 

«Nous avons été contactés assez tôt par les ministères de l’Intérieur et de la Santé pour organiser le dépistage des employées. Nous avons naturellement répondu par l’affirmative. Et les tests se sont déroulés dans de bonnes conditions», affirme Tarik Ghadbani, directeur d’une unité industrielle qui emploie plus de 1.200 personnes.

 

Sur les réseaux sociaux et dans les médias, le mécontentement concernant ce nouveau foyer épidémique est de mise. Mais sans pour autant remettre en cause le travail inlassable des autorités et des personnels soignants. Covid-19.

 

Foyers dans des unités de production: l’Intérieur durcit les mesures préventives

 

Après l’apparition de ces nouveaux foyers, le ministère de l’Intérieur a décidé de durcir les restrictions de précaution et les mesures préventives.

 

«Suite à l’apparition de nouveaux foyers épidémiques dans des unités de production (Frigodar, spécialisée dans l’emballage de fruits rouges: 457 cas et Natberry Maroc, spécialisée dans la production et l'emballage de fruits rouges: 103 cas), il a été décidé, à partir du vendredi 19 juin 2020, de durcir les restrictions de précaution et les mesures préventives dans certaines communes des provinces de Larache, Ouazzane et Kénitra», indiquait, ce vendredi 19 juin, le ministère dans un communiqué.