Vidéo. État d’urgence sanitaire: à Agadir, pas de quartier avec les récalcitrants | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: مطاردات واعتقالات لخارقي حالة الطوارئ الصحية بأكادير
© Copyright : Le360

Vidéo. État d’urgence sanitaire: à Agadir, pas de quartier avec les récalcitrants

Par Mohand Oubarka le 24/03/2020 à 13h17 (mise à jour le 24/03/2020 à 23h20)

Au troisième jour de la proclamation de l'état d’urgence sanitaire, les autorités d'Agadir durcissent le ton. Le temps n’est plus seulement à la sensibilisation, il est aussi question, dans l'intérêt général, de prendre des mesures de coercition pour faire respecter la loi. Reportage.

aA

«Rentre chez toi pour réviser avec tes enfants leurs leçons», conseille un agent d'autorité de l'administration, représentant le ministère de l'Intérieur, à un motocycliste qui tarde à rentrer chez lui. 

 

Le ton est ferme, et cette fermeté s’applique à tous: passants, commerçants et leurs clients, automobilistes… Qu'ils soient jeunes ou âgés.

Vidéo. Tanger confinée: le contrôle des déplacements se durcit

 

Selon le correspondant accrédité par Le360 à Agadir, les autorités ont déjà procédé à plusieurs interpellations d’individus qui ont sciemment violé les consignes édictées lors de l’état d’urgence sanitaire.

 

Au même moment, et parallèlement aux patrouilles mixtes effectuées par plusieurs agents d'autorité appartenant à différents corps armés ou non du royaume, des officiers issus de ces mêmes corps, munis de mégaphones, s'évertuent dans les rues d'Agadir à rappeler aux habitants l’extrême urgence de rester confinés à leur domicile. 

Vidéo. Déplacements: les contrôles se durcissent à Casablanca

 

Rappelons que la violation des consignes liées à la proclamation de l’état d’urgence sanitaire peut valoir à ceux qui s'en sont rendus coupables une peine de prison de un à trois mois et/ou le versement d'une amende de 300 à 1.300 dirhams.