Vidéo. Formation professionnelle: voici pourquoi les pays africains sollicitent l'expertise marocaine | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo:Le360.ma • L'expertise du Maroc au service de l'Afrique
© Copyright : Le360

Vidéo. Formation professionnelle: voici pourquoi les pays africains sollicitent l'expertise marocaine

Par Mohamed Chakir Alaoui et Khaoula Lahlali le 23/12/2018 à 19h10

L'expérience du Maroc en matière de formation professionnelle est prouvée à tel point que de nombreux pays africains ont sollicité le Royaume pour bénéficier de son expertise dans ce secteur. Détails.

aA

Deng Deng Hoc Yai, ministre sud-soudanais de l'Education nationale, a salué la disposition du Maroc à fournir une assistance à son pays "jeune de création". Il se souvient combien la visite du roi Mohammed VI en 2017 à son pays a ouvert la voie à un renforcement de la coopération bilatérale avec la signature de 17 conventions.

 

"Le Maroc est actuellement en train de former des stagiaires du Soudan du Sud", a-t-il affirmé dans une déclaration à le360, en marge du premier Forum africain sur la formation professionnelle, tenu les 21 et 22 décembre à Dakhla.

 

L'Alliance de la formation professionnelle en Afrique, composée actuellement de 13 pays, s'est élargie à de nouveaux pays en souhaitant s'inscrire comme mécanisme officiel au sein de l'Union africaine (UA). 

 

Vidéo. Forum africain sur la formation professionnelle à Dakhla: le ministre Amzazi fait le bilan

 

Le ministre de la Jeunesse et de la formation du Burkina Faso, Smaïla Ouedraogo, s'est aussi félicité de l'excellence du partenariat entre les deux pays. Il a en outre évoqué le développement de Dakhla, une ville qui progresse sur les plans économique et social.

 

Son confrère du Gabon, Julien Nkoghe Bekale, ministre de l'Emploi et de la formation professionnelle, a abondé dans le même sens. Il a souligné que, sous la conduite du roi Mohammed VI, le Maroc a toujours été solidaire avec les pays africains, le forum de Dakhla ayant regroupé pas moins de vingt délégations africaines.

 

 

 

 

Il faut rappeler que lors de ce premier forum africain, l'OFPPT et l'Agence marocaine de la coopération internationale ont signé des conventions de coopération avec six pays africains (Burkina Faso, Djibouti, Guinée Bissau, Mali et Tchad).