Vidéo. Ramadan 2021: pour rompre le jeûne, les Marrakchis préfèrent les dattes "Made In Morocco"
 | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
cover vidéo :Dattes: les variété marocaines appréciées par les Marrakchis
© Copyright : DR

Vidéo. Ramadan 2021: pour rompre le jeûne, les Marrakchis préfèrent les dattes "Made In Morocco"


Par Hajar Toufik le 12/04/2021 à 09h24

Durant le mois de ramadan, les dattes sont l’un des produits incontournables des tables marocaines. Les consommateurs ont d’ailleurs l’embarras du choix, entre les productions locales ou étrangères. Ambiance, à Marrakech.

aA

A l’approche du ramadan, les Marrakchis, comme tous les Marocains, font leurs courses. Aliment très demandé, les dattes, pour lesquels un vrai engouement est constaté. 

 

L’offre en variétés de dattes est abondante, et les prix sont raisonnables, et ce, dès la halle aux grossistes de Marrakech. 

 

Abdenabi El Alji, directeur de ce marché, rassure les citoyens: toutes les variétés de dattes seront disponibles sur le marché, et toutes sont de très bonne qualité.

Vidéo. Ramadan 2021: aux marchés des dattes à Casablanca, malgré l'offre, l'enthousiasme n'est pas de mise  

 

A Marrakech, les dattes les plus consommées sont les marocaines, telles les Boufkouss, les Jihel, les Bouzekri ou encore les très prisées Majhoul, explique Mohamed, commerçant.

 

"Toutes les vérités sont disponibles, mais nous encourageons la consommation des dattes marocaines, car elles ne contiennent pas de produits chimiques, de colorants ou de conservateurs", explique-t-il.

 

En ce qui concerne les variétés de dattes importées et proposées à la vente dans ce marché, ce commerçant affirme qu’elles sont variées et proviennent de plusieurs pays, dont la Tunisie, l’Arabie saoudite, l’Egypte, l’Algérie ou encore l’Irak, et il indique que leur prix varie selon la zone de production.

Le Maroc est, de loin, le premier importateur de dattes tunisiennes

 

Certains Marrakchis constatent toutefois une légère augmentation des prix par rapport aux semaines précédentes. "Chaque année, les prix augmentent légèrement, surtout au cours des trois jours qui précèdent le mois de ramadan. C’est tout à fait normal. Pour ma part, je prends toujours des dattes marocaines comme les Bouzekri", explique Abderazzak.

 

Le Maroc se positionne à la 12e place parmi les plus grands producteurs de dattes, avec 143.000 tonnes produites annuellement. Mais pour satisfaire une demande locale de plus en forte, le royaume en importe entre 40 et 50.000 tonnes.