Vidéo. Vaccination: le point sur les effets secondaires avec le Pr Kamal Marhoum Filali | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover Vidéo - خبير يوضح أسباب وأنواع الأعراض الجانبية للقاحات كورونا
© Copyright : khalil Essalak

Vidéo. Vaccination: le point sur les effets secondaires avec le Pr Kamal Marhoum Filali

Par Amine Lamkhida et Khalil Essalek le 23/02/2021 à 09h31

Dans cet entretien avec le professeur Kamal Marhoum Filali, chef du département des maladies infectieuses du CHU Ibn Rochd et chef de la phase d'essais cliniques au Maroc, Le360 fait le point sur les effets secondaires liés au vaccin contre le Covid-19.

aA

La campagne de vaccination se déroule dans de bonnes conditions à travers tout le Royaume et certains citoyens ont d’ores et déjà reçu la deuxième dose du vaccin anti-covid. Dans ce contexte, le professeur Kamal Marhoum Filali, chef du département des maladies infectieuses de l'hôpital universitaire Ibn Rochd et chef de la phase d'essais cliniques au Maroc, fait le point sur les effets secondaires du vaccin qui restent bénins et ne diffèrent pas des autres vaccins connus.

 

"Toutes les personnes ne réagissent pas de la même manière. Quand la solution du vaccin pénètre dans l’organisme, elle crée une réaction immunitaire qui produit des anticorps pour lutter contre le virus inactivé et cela peut provoquer des symptômes que l’on peut qualifier d’effets secondaires" indique le professeur.

 

Vaccination: la population éligible sera élargie aux 60–64 ans et aux personnes atteintes de maladies chroniques

 

A ce jour, les effets secondaires les plus courantes sont une simple fièvre qui n’excède pas les 38 degrés et des rougeurs à l’endroit de la piqûre. Des éruptions cutanées ont aussi été observées chez certains patients, mais cette réaction reste rare.

 

"Les patients peuvent placer une compresse alcoolisées à l’endroit de la vaccination pour calmer les réactions cutanées. Pour la fièvre et les maux de tête, les personnes vaccinées peuvent prendre du paracétamol. Les effets secondaires que nous avons observé sont les mêmes pour les deux vaccins (AstraZeneca et Sinopharm), cependant les effets secondaires sont plus présents avec le vaccin AstraZeneca", explique Kamal Marhoum Filali.

 

Le chef du département des maladies infectieuses du CHU Ibn Rochd a aussi appelé l’ensemble des citoyens à se faire vacciner sans crainte et a insisté sur l’importance de se faire administrer les deux doses pour atteindre l’immunité.