Vidéo. Zineb, deux fausses couches... Puis maman de quadruplés | www.le360.ma

Le360 Actualités Maroc

ع
Cover_Vidéo: في زمن كورونا سيدة تضع 4 توائم دفعة واحدة
© Copyright : Le360

Vidéo. Zineb, deux fausses couches... Puis maman de quadruplés

Par Amine Lamkhida et Said Bouchrit le 20/05/2020 à 11h42 (mise à jour le 20/05/2020 à 11h46)

Une jeune Casablancaise a donné naissance, la semaine dernière, à quatre bébés d'un coup. Voici la fabuleuse histoire de Zineb, une jeune maman, qui avait par le passé eu deux fausses couches, avant d’être (largement) récompensée par la nature.

aA

Zineb et El Hattab sont un jeune couple de Casablanca, qui vivent tous deux dans un quartier de la banlieue de la métropole, Sidi Moumen. Ils s'étaient mariés voici deux années. 

 

Zineb, à cause de complications médicales, avait fait deux fausses couches, mais elle se retrouve aujourd'hui largement comblée par la naissance de ces quadruplés. 

 

La naissance de ces quatre bébés, une fille et trois garçons, a eu lieu la semaine dernière.

 

La petite équipe de nourrissons se porte bien, et leur famille fêtera leur baptême, qui se déroule, selon la coutume, sept jours après la naissance.

 

Mais bien d'autres problématiques, autrement plus sérieuses, attendent le jeune couple. 

 

Zineb et El Hattab vivent en effet dans une pièce unique, en compagnie de la mère et de la soeur du jeune papa.

 

Evidemment, tout ce monde se retrouve aujourd'hui très à l’étroit.

Des quintuplés viennent au monde au CHU Ibn Rochd

 

Il faudra également compter avec tout ce que ces quatre bébés auront besoin: lait maternisé, couches, soins médicaux… 

 

De plus, El Hattab s'est retrouvé au chômage, suite aux effets induits de la pandémie du coronavirus, et ce, depuis près de trois mois. Ouvrier spécialisé dans la tapisserie artisanale, le jeune père se voit contraint, confinement oblige, de rester dans la pièce dans laquelle vit toute cette famille. Toutefois, les jeunes parents ne désespèrent pas. 

 

Devant Le360, El Hattab affirme, les yeux pleins d’espoir, qu’il fera tout ce qu'il pourra pour subvenir aux besoins de sa petite famille qui s’est largement agrandie avec l’arrivée de ces quatre bébés. 

 

«Dieu facilitera les choses», nous déclare-t-il, visiblement débordant de bonheur, et se relayant aux «corvées biberons» en alternance avec son épouse.  

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces jeunes parents de quatre bébés ont besoin d'aide. Avis aux Casablancais (ou non) de bonne volonté.