Le360 Actualités Maroc

ع
Coronavirus. Les Casablancais s'habituent au port du masque
© Copyright : adil gadrouz

Violation de l'état d'urgence sanitaire: des ONG tirent la sonnette d'alarme

Par Maya Zidoune le 27/04/2020 à 22h11

Kiosque360. Près de 72.000 individus ont été interpellés pour avoir transgressé l’état d’urgence.

aA

Dans son édition du 28 avril, le quotidien arabophone Al Massae se fait l'écho des mises en garde des milieux associatifs contre le danger que constitue, dans plusieurs régions, la violation de l’état d’urgence sanitaire. Un constat entériné par les dernières statistiques de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), qui a interpellé des dizaines de milliers de personnes. 

 

Un récent communiqué diffusé par la DGSN souligne ainsi que le nombre global de personnes arrêtées dans le cadre des opérations menées sur le terrain s’élève à 72.685 à l’échelle nationale. 32.842 personnes ont été placées en garde à vue pour les enquêtes préliminaires ordonnées par les parquets compétents. Les autres ont été soumises aux procédures d’investigation, de pointage et de vérification d’identité.

 

Des sources proches du journal affirment que ces infractions sont aussi bien constatées en milieu urbain qu'en milieu rural, où des individus continuent de rendre visite aux membres de leur famille sous divers prétextes. Or, en dérogeant à la loi, ces individus mettent en péril leur santé et celle de leurs proches. De plus, «le non respect des règles de confinement pourrait conduire au prolongement de l’état d’urgence sanitaire» et entraîner, ce faisant, de lourdes pertes économiques, ajoute le journal.

 

Dans son communiqué officiel, la DGSN précise que les opérations de contrôle se poursuivent, en collaboration avec les autorités locales, pour garantir le respect de l’état d’urgence.