Le360 Actualités Maroc

ع
Cover Vidéo - comment se préparent les agriculteurs aux "Layali"

Les agriculteurs de la région de Casablanca-Settat se préparent à affronter la période la plus froide de l'année.

© Copyright : khalil Essalak / Le360

Voici comment les agriculteurs se préparent aux «lyali», nuits les plus froides de l’année

Par Fatima Zahra El Aouni et Khalil Essalak le 01/01/2022 à 15h26 (mise à jour le 01/01/2022 à 17h51)

Les agriculteurs de la région de Casablanca-Settat se préparent à affronter la période des «lyali», afin de préserver leurs terres de la grande vague de froid qui menace à la fois les produits agricoles et le bétail.

aA

Cette phase, qui a commencé le 25 décembre, se terminera le deuxième jour de février, imposant aux agriculteurs plusieurs mesures préparatoires pour assurer une bonne récolte. Si les habitants font face à l’effet climatique en consommant des aliments qui réchauffent, ils tiennent par ailleurs à protéger leur récolte grâce à des engrais de qualité.

 

Selon les témoignages des agriculteurs, recueillis par Le360, les professionnels ont recours durant les premiers jours de cette période à l'urée, une variante d'engrais qui contient un pourcentage très élevé d’azote et qui aide les cultures de résister aux froids.

Comment le Registre national agricole va bénéficier aux agriculteurs

 

Cette substance qui permet de chauffer la terre est pulvérisée directement dans le sol cultivé, ou mélangée avec l’eau utilisée pour l’irrigation.

 

Un engrais indispensable, donc, en cette période, même si, d'après les agriculteurs, le prix de l’urée a fortement augmenté ces derniers mois, passant de 300 dirhams le quintal à plus de 700 dirhams.