Filinfo

Foot

Vidéo. Allemagne: le Bayern et Lewandowski sur une autre planète

Les joueurs du Bayern Munich exultent après leur victoire écrasante face à Francfort (5-0), samedi 24 octobre 2020. © Copyright : DR
Le Bayern a atomisé Francfort 5-0 samedi, portant son total de buts à 22 après cinq journées de Bundesliga, dont dix pour le seul Robert Lewandowski, auteur d'un triplé.
A
A

Pour autant, le "Rekordmeister" (détenteur du record de titres en championnat) n'est pour l'instant que deuxième au classement avec 12 points, à une longueur de Leipzig, vainqueur samedi 2-1 du Hertha Berlin.

Mais la manière dont les Bavarois marchent sur leurs adversaires fait peur. Elle est dans le droit fil de leur phénoménale fin de saison dernière, conclue par un triplé coupe/championnat/Ligue des champions.

Ils tiennent une moyenne de 4,4 buts par match en championnat (malgré leur seul faux pas, défaite 4-1 à Hoffenheim fin septembre). Et n'ont pas faibli en Ligue des champions, où ils ont corrigé l'Atlético Madrid mercredi 4-0.

"Le Bayern ne bat pas ses adversaires, il les anéantit", avait lâché, désabusé, le patron du Borussia Dortmund Hans-Joachim Watzke au mois d'août. Sa phrase risque de devenir proverbiale.

Davies gravement blessé 
Quant à Lewandowski, il marche sur l'eau: son compteur affiche 10 buts (record absolu en Bundesliga après cinq journées), soit déjà un quart du total historique des 40 réalisations du légendaire Gerd Müller, établi en 1971-72.

"Il joue en ce moment à un autre niveau", a dit de lui après le match son coéquipier Jérôme Boateng, "il est incroyablement dangereux, il est bon du droit, du gauche, de la tête, actuellement il est l'un des meilleurs joueurs du monde".

Le Polonais de 32 ans, lui, s'est contenté de répéter au micro de Sky le mantra des joueurs du Bayern: "Peu importe contre qui on joue, nous voulons toujours montrer notre meilleur football, nous voulons toujours gagner", avant d'ajouter: "Battre des records en Bundesliga n'est pas un objectif pour moi, il faut penser que nous avons une saison longue et difficile, avec aussi la Ligue des champions et la coupe".

Après sa sortie à la 68e minute, Leroy Sané (4-0, 72e) et le jeune Jamal Musiala (5-0, 90e) ont continué la fête.

Seul bémol pour les Munichois, la sortie sur blessure dès la deuxième minute du jeune prodige canadien Alphonso Davies. Sans aucun contact avec un adversaire, le défenseur de 19 ans s'est tordu une cheville, et pourrait être absent six à huit semaines, selon son entraîneur Hansi Flick.

Upamecano sauve Leipzig
Dans les autres matches, le leader Leipzig a été pris à contre-pied par le Hertha Berlin en début de match. Alors qu'il dominait nettement, le RB a encaissé en contre un but du Colombien Jhon Cordoba dès la 9e minute.

Mais le défenseur central international français Dayot Upamecano a remis les siens dans le sens de la marche deux minutes plus tard. Monté sur un coup franc, il a hérité du ballon à une douzaine de mètres du but, fait jouer sa puissance pour se débarrasser de deux défenseurs, et placé un missile juste sous la barre (1-1, 11e).

Leipzig a ensuite dû attendre la 77e minute et un penalty de Sabitzer pour une faute de Cordoba dans la surface pour prendre l'avantage 2-1, et conserver son fauteuil de leader.

Dortmund (9 pts) accueille à 18h30 Schalke dans le "derby de la Ruhr" devant 300 spectateurs, et doit gagner s'il veut revenir à égalité de points avec le Bayern.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous