Filinfo

Foot

Angleterre: Arsenal conforte sa première place avec autorité

© Copyright : DR
Arsenal a conforté avec autorité sa place de leader de la Premier League, samedi, en ouverture de la 9e journée, en infligeant à Tottenham sa première défaite de la saison (3-1) lors d'un match maîtrisé.
A
A

Avec 21 points, les Gunners relèguent leurs adversaires du jour (3e), à quatre longueurs, tout comme Manchester City, qui connaîtra son premier gros test de la saison avec un derby à domicile contre United, dimanche.

Fort avec les faibles mais souvent faible avec les forts les années passées, Arsenal sait que ses ambitions dans la course au titre cette saison passeront aussi par des victoires contre les gros.

Il sait aussi qu'il doit être à la hauteur sur 90 minutes sous peine de voir de bonnes prestations, comme celles contre City, la saison passée, être effacées par des passages à vide en cours de match.

Et cette victoire a envoyé un message fort à la concurrence car les Gunners, hormis dix petites minutes après l'égalisation des Spurs sur un pénalty de Harry Kane (1-1, 31e), ont maîtrisé leur sujet.

Avec un William Saliba impressionnant de maîtrise dans l'axe, les hommes de Mikel Arteta n'ont concédé que très peu d'occasions face à la deuxième attaque du championnat avant ce match.

Lloris se troue 

Ils ont, au contraire, pris à la gorge un Tottenham qui ne rechigne jamais à se replier pour faire le dos rond, mais qui l'a peut-être fait trop volontiers cette fois-ci.

Sur l'ouverture du score, d'une superbe frappe de l'intérieur du droit et sans contrôle de Thomas Partey (1-0, 20e), à 23 mètres du but, il y avait ainsi huit joueurs de Tottenham dans la défense et aucun à moins de cinq mètres du frappeur quand il a reçu la balle.

Le choc de l'égalisation passée, Arsenal est reparti à l'assaut et Gabriel Jesus, snobé par la sélection brésilienne pendant la trêve internationale, a failli redonner l'avantage après un beau slalom dans la surface adverse (43e).

Ce n'était que partie remise puisque Jesus s'est trouvé à point nommé pour profiter d'un gros raté d'Hugo Lloris qui a laissé filer le ballon sous son ventre, et pousser le ballon de près au fond (2-1, 49e).

L'expulsion directe d'Emerson Royal pour un coup de crampons sur la cheville du très remuant Gabriel Martinelli (62e) n'a rien arrangé pour les Spurs et Granit Xhaka a profité du temps qu'Antonio Conte a mis à réorganiser son équipe pour faire le break (3-1, 67e).

Avec sept victoires et une défaite, contre Manchester United, Arsenal réalise un début de saison presque parfait et la perspective de recevoir Liverpool dans huit jours paraît soudainement bien moins menaçante que les saisons passées.

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous