Filinfo

Foot

Angleterre: Manchester City et Arsenal efficaces

Gabriel Jesus. © Copyright : DR
Le champion d'Angleterre Manchester City a rapidement éteint le suspense pour s'imposer contre Bournemouth (4-0) alors qu'Arsenal a nettement dominé Leicester (4-2), samedi, lors de la deuxième journée du championnat d'Angleterre.
A
A

Les deux clubs, qui comptent deux victoires en deux rencontres de Premier League, se partagent la tête du classement, City ayant la meilleure différence de buts (+6).

Depuis l'arrivée de Pep Guardiola en 2016, il fallait généralement attendre l'automne pour voir les Citizens atteindre leur meilleur niveau. Sur le strict plan des résultats, Manchester City domine déjà le championnat, avec deux victoires, 6 buts marqués et zéro encaissé.

Contre Bournemouth, la première demi-heure a été foudroyante, avec une série d'occasions dès l'entame du match (Dias, Aké, Foden). Surveillé de très près, Erling Haaland n'a quasiment pas été trouvé par ses partenaires jusqu'à l'ouverture du score et sa première passe décisive pour Gündogan (19e). De Bruyne (31e) puis Foden (37e) ont rapidement tué le suspense. Un but contre son camp de Jefferson Lerma a corsé l'addition en fin de match.

Arsenal prend confiance 

L'autre attaque prolifique est celle d'Arsenal, qui profite justement du recrutement de l'ancien attaquant de Manchester City, Gabriel Jesus. Déjà en vue il y a huit jours sur le terrain de Crystal Palace (2-0), le Brésilien a ouvert son compteur avec les Gunners grâce à un doublé qui a permis à Arsenal de prendre le dessus sur Leicester (4-2).

Aligné en pointe dans un 4-2-3-1 exactement similaire au premier match, Gabriel Jesus a eu un peu de réussite sur ses deux buts, le premier (23e) étant une frappe légèrement déviée de sa trajectoire, le second (35e) résultant d'un corner également dévié par Vardy.

Un but contre son camp de Saliba (53e, 2-1), a redonné de l'entrain aux Foxes, mais Xhaka (55e, 3-1), puis Martinelli (75e, 4-2, seulement une minute après une nouvelle réduction du score de Maddison) ont à chaque fois limité le suspense.

Arsenal rejoint Manchester City en tête du classement et sera quoi qu'il arrive dans le trio de tête au terme de ce week-end. La formation de Mikel Arteta aura l'occasion de consolider ce bon début de saison avec trois prochains adversaires très abordables (Bournemouth, Fulham, Aston Villa).

Everton dans le dur 

Aston Villa, justement, a battu et plongé un peu plus Everton dans le doute (2-1). Un résultat plus inquiétant que la défaite face à Chelsea (1-0) à domicile lors de l'ouverture du championnat, tant les joueurs de Frank Lampard ont manqué de réactivité face à une formation qui devait elle-même se rassurer après sa défaite sur le terrain du promu Bournemouth (2-0).

Mené au bout d'une demi-heure de jeu après un but de Danny Ings, les Blues d'Everton n'ont même pas été en mesure de contrôler le ballon ou de dominer territorialement leurs adversaires, et ont logiquement vu le score s'alourdir en fin de match (Emiliano Buendia, 85e), avant qu'un but contre son camp de Lucas Digne ne redonne un faible espoir. Victoire obligatoire pour Lampard samedi prochain face au promu Nottingham Forest.

Le dernier match de ce samedi oppose Brentford à Manchester United (17h30).

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Hakim Ziyech

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Filinfo

Retrouvez-nous