Filinfo

Athlétisme

Aouita accuse la France de «doper» le Maroc

© Copyright : DR
Kiosque360. Dans une analyse sans concessions, la légende mondiale de l’athlétisme, Saïd Aouita a livré son diagnostic de la pratique de ce sport au Maroc, et démenti catégoriquement les rumeurs de dopage relayées par certains médias français.
A
A

Dans une interview accordée au quotidien Assabah du 12 juillet, l’ancienne star de l’athlétisme, Saïd Aouita a déclaré vouloir faire bouger les choses au Maroc, surtout que la FRMA ne fait plus de prospection pour découvrir de nouveaux talents.

Aouita a pointé du doigt la responsabilité des cadres de plusieurs clubs qui n’ont pas les connaissances et le savoir-faire requis dans le domaine de l’athlétisme, se contentant de chercher les subventions de la fédération. «Il n’y aucun intérêt pour les catégories de jeunes, poussant ces derniers à opter pour d’autres sports, voire d'autres pays. Les responsables privilégient certains sports aux dépens de l’athlétisme», a déclaré Saïd Aouita.

Concernant le sujet tabou du dopage, Aouita n’a pas été tendre avec les médias français qui avaient déclaré que le Maroc était une plaque tournante des produits dopants, particulièrement dans le centre d’athlétisme d’Ifrane.

«La France cherche à exporter la crise de son athlétisme qui souffre de la désertion de plusieurs de ses athlètes. De ce fait, les médias français font une fixation sur le centre d’Ifrane sachant que leurs athlètes profitent des bonnes infrastructures du Maroc et du climat idéal d’Ifrane qui n’est pas un lieu de dopage», s’insurge Aouita. Si produits dopants il y a, c'est que les Français les ont apportés dans leurs bagages.

Concernant sa relation avec son père suite à la crise familiale qui a été largement couverte par  les médias, la légende de l’athlétisme marocain a indiqué que les choses étaient rentrées dans l’ordre et que la crise de la famille Aouita fait partie désormais du passé.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Athlétisme Dopage
Athlétisme Dopage

Après le scandale Salazar, Nike met fin au controversé Oregon Project

Athlétisme Mondiaux de Doha
Athlétisme Mondiaux de Doha

Doha, les pires mondiaux d’athlétisme

Athlétisme FRMA
Athlétisme FRMA

Ahizoune au cœur d’un scandale sur le dopage, révélé par une chaîne publique allemande


1 commentaires /

  • BENANI
    Le 13 Jul. 2019 à 08h20
    Vous dite : "c'est que les Français les ont apportés dans leurs bagages"
    Donc la douane Marocaine est une passoire alors ?
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Vers l’Ultime combat de Badr Hari

En 4 matchs, Vahid a testé 32 joueurs

Un Cityzen futur Lion de l'Atlas

N'golo Kanté interesse le Real

Le coach «local» remonté contre Vahid

Les matchs en retard plombent la Botola

Verdict définitif ce jeudi sur WAC-EST

Belle leçon anglaise contre le racisme

Sursaut attendu lors du 4e match de Vahid

Tacle appuyé ce Banatia contre les Lions