Filinfo

Athlétisme

Duel Ahizoune-El Guerrouj à la FRMA

© Copyright : DR
Kiosque360. L’assemblée générale de la Fédération royale marocaine d’athlétisme, prévue le 22 juillet courant, promet d’être houleuse. Les deux candidats au poste de président se livrent une concurrence féroce.
A
A

À quelques jours de la tenue de l’assemblée générale de la Fédération royale marocaine d’athlétisme, censée élire le nouveau président de l’instance, la compétition entre les deux principaux prétendants au poste est à son comble.

Que ce soit Abdeslam Ahizoune, président sortant et en fonction depuis 13 ans, ou bien Hicham El Guerrouj, l’ex-gloire de l’athlétisme marocain, les deux hommes se livrent à une guerre féroce visant à discréditer par tous les moyens l’adversaire. De même, chacun des candidats demande à la FRMA de statuer rapidement sur la recevabilité de la candidature de l'autre, nous apprend le quotidien arabophone Al Massae dans son édition du 18 juillet. 

Pour une question de conformité aux dispositions réglementaires, les deux hommes doivent recueillir un seuil minimum de parrainages des acteurs du monde de l’athlétisme au Maroc. Ainsi, les deux candidats font campagne auprès des entraîneurs, des arbitres et présidents d’associations d’athlétisme.

D’un côté le président sortant joue la carte de la continuité, et de l’autre El Guerrouj promet un renouveau de l’athlétisme marocain.  

Au-delà des programmes de campagne de tout un chacun, la rivalité entre les deux candidats s’est invitée sur un terrain purement juridique. Selon El Guerrouj, la candidature d'Ahizoune constitue une infraction à la loi 30-09 sur l’éducation physique et le sport. Cette dernière limite à 2 les mandats à la tête d’une fédération sportive. Or l’actuel le président-candidat est à son 4e mandat.

Ahizoune, de son côté, se défend et explique que l’entrée en vigueur de cette loi est intervenue alors qu’il était déjà à son deuxième mandat. Techniquement il ne s’est présenté qu’une seule fois sous la nouvelle loi.

Par ailleurs le clan Ahizoune défend une tout autre version qui peut compromettre, à ses yeux, la candidature d’El Guerrouj. Il existe en effet une circulaire datant de l’époque d'Abdelouahed Belkziz, ex-ministre des Sports, et qui interdit de briguer un mandat au sein de la FRMA pour les fonctionnaires du ministère des Sports. Or cette circulaire, qui remonte à 1992, n’a jamais été appliquée, explique le journal. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Athlétisme FRMA
Athlétisme FRMA

Le36. Grand événement: Ahizoune chez la brigade

Athlétisme FRMA
Athlétisme FRMA

Vidéo. Chaleur, vacarme, altercations...l'AG scandaleuse de la FRMA

Athlétisme FRMA
Athlétisme FRMA

Vidéo. Face à face houleux entre El Guerrouj et Ahizoune


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

FRMF et ministère des Sports dans l’impasse

Jebor pousse le Wydad à saisir la FIFA

C’est parti pour les Jeux africains

Au Real, il n'y a plus qu'une seule place

Le staff de Vahid bientôt dévoilé

La Botola a un vice de programmation

Vahid vise le trophée de la CAN 2023

Özil s’entraîne sous haute protection

Les fédérations sportives se restructurent

Meknès sans stade, à cause de son maire